mardi 29 novembre 2022

Formation sur la responsabilité sociale du journaliste

Nov 16, 2022

L'union des journalistes tchadiens (UJT) en collaboration avec la Haute Autorité des médias et de l'audiovisuel (HAMA) et la maison des médias du Tchad organisent depuis ce matin un atelier de formation sur la responsabilité sociale du journaliste et le rôle d'un observatoire des médias à l'intention des journalistes de différents organes de la capitale à la maison des Médias du Tchad. Initialement prévue à 10h, la cérémonie a commencé avec un retard d'une heure de temps.

Dans son  mot introductif Abbas Mahamoud Tahir président de l’UJT soutient que notre pays traverse un moment décisif de son histoire avec la transition politique actuelle, l'organisation du dialogue national inclusif et souverain et la période post dialogue. Selon lui, ce moment demande de nous en tant professionnel des médias de mettre nos énergies, nos savoir-faire au service de notre nation pour contribuer à sa refondation. « Nous avons le devoir de véhiculer le message qui renforce l'unité nationale, la cohabitation pacifique et l'amour de son prochain tout en respectant nos lignes éditoriales, le code d'éthique et de déontologie et aussi un cadre d'échange afin de jouer pleinement notre rôle en tant que quatrième pouvoir ».

Abderaman Barka Doningar, président de la Hama et de l'audiovisuel (HAMA) souligne lui qu’à travers cette formation « vous échangerez sur le discours de haine et ses impacts sociaux et le rôle social du journaliste à l'ère numérique ». Il a parlé aussi des conséquences du non- respect du code d'éthique et de la déontologie du journaliste tchadien ainsi que la loi. Il demande aux journalistes de respecter le code d'éthique et de déontologie pour ne pas inciter la population à la haine ni de dire des injures ou de faire de la diffamation. Il souhaite que cette formation apporte une grande amélioration dans la production des journalistes tchadiens au profit de la paix, de la stabilité et du développement du Tchad. Il rappelle que le journalisme est à la fois une profession, un métier et un art qui une activité relevant un domaine spécifique et aussi emploi et une carrière qui permet de réaliser des produits appréciables. Pour le premier module présenté par Ali Mahamat Mbodou sur le discours de la haine et ses impacts sociaux, il a axé son intervention sur la haine qui tue virtuellement et constitue une fracture sociale.

Quant à Laora Gondjé, il a expliqué sur le rôle du journaliste et les enjeux à l'ère numérique puis la responsabilité sociale.il dit qu'il faut qu'une presse impartiale, objective neutre dans le traitement de l'information. Les journalistes doivent se doter d'une véritable culture journalistique. Ensuite il affirme qu'une presse numérique est système d'impression professionnel destiné à la production de documents en très grande quantité utilisée par exemple pour créer, imprimer et relier des brochures de tous types pour des entreprises voulant réaliser leur documentation en interne sans passer par des imprimeurs professionnels.

Ousmane Bello Daoudou

  • AIMEZ / PARTAGEZ AUSSI LA PAGE IALTCHAD PRESSE
    1. Arts & Culture
    2. Musique
    3. Mode-Beauté

    -Vos Annonces sur le site Ialtchad Presse-

    1. Divertissement
    2. Sports
    3. Mon Pays

    Votre Publicité sur Ialtchad Presse