mardi 29 novembre 2022

DNIS : Mahamat Idriss Deby, l’annonce phare

Oct 08, 2022

Après 45 jours des travaux du dialogue national inclusif et souverain (DNIS), le désormais président de la transition, le général Mahamat Idriss Deby Itno, a officiellement clos. Dans son discours de clôture il a salué la qualité du travail et les débats en plénière parfois houleux. Plusieurs hautes autorités étaient présentes à la cérémonie de clôture. Reportage. 

La salle du palais du 15 janvier était bondée de monde. Les anciens premiers ministres, les ambassadeurs accrédités au Tchad et les hautes autorités sont venus assister à la cérémonie de la clôture du dialogue national inclusif et souverain (DNIS). Après 45 jours de débats contradictoires et parfois houleux en plénière, ce dialogue devrait permettre aux tchadiens de se réconcilier et de jeter les jalons d’un Tchad nouveaux.

L’annonce phare est la promesse faite par le président de transition de libérer tous les prisonniers de guerre et tend la main aux politico-militaires qui n’ont pas signé les accords de Doha que la porte leur est toujours ouverte. Le président rassure aux participants que les recommandations seront exécutoires et prend engagement devant les tchadiens et devant Dieu de tout mettre en œuvre pour la réussite de la transition.

Pour Liman Mahamat, rapporteur général du présidium,1500 personnes ont pris part au DNIS. Le rapporteur général a aussi insisté sur les recommandations faites lors des débats en plénière. Selon Liman Mahamat, les participants recommandent la paix, la cohésion sociale et la réconciliation nationale sont des préoccupations majeures partagées par les tchadiens. Ils ont constaté que l’unité des cœurs et des esprits n’est pas au rendez-vous et la violence sous toutes ses formes est développée partout dans le pays et est un péril pour la concorde nationale. Il propose que le pouvoir public s’emploie à inculquer aux citoyens la valeur du travail, la droiture, la vérité, l’honneur et la modestie, surtout l’éthique et la déontologie doivent être de rigueur.

La nouvelle charte de la transition modifiée suspend le conseil militaire de la transition et le Général Mahamat Idriss Deby Itno devient le président de la transition pour un mandat de deux ans avec tous les pouvoirs de nommer ou de révoquer le chef de gouvernement.

Le conseil national de la transition aussi est revu en hausse avec 104 conseillers nationaux de plus.

Le président du présidium Gali Ngoté Gatta a exprimé son émotion de servir son pays dans un moment de crise. C’est aussi l’occasion pour lui de rendre hommage les responsables du CODNI et tous ceux qui ont œuvré pour la réussite de ce DNIS. Selon Gali, notre pays regorge les ressources humaines non négligeables qu’il faut y compter. Il souligne que le dialogue est souverain et doit prendre en compte les accords de Doha au Selon lui, les échanges ont été libres, transparents et équitables. Gali demande aussi d’aller vers les mouvements armés qui n’ont pas signé l’accord de Doha de revenir à leur meilleur sentiment pour l’intérêt national.

Prononçant le discours de la clôture, le président de la transition le général Mahamat Idriss Deby Itno, affirme que la tenue de cette grande messe est une preuve que notre pays mérite la paix et la sécurité, clé de voûte pour le développement. Le président remercie les participants pour le sens élevé du patriotisme. Selon lui, le dialogue a démontré que les tchadiens sont capables de surmonter leurs différences. Le Général Mahamat Idris Deby estime que les objectifs sont atteints et c’est grâce à tout le monde.  A son avis, le dialogue a tenu ses promesses contrairement aux pronostics. Il ajoute aussi que les résolutions fortes ont été prises et il a entendu et a compris les tchadiens et promet de veiller sur une répartition juste et équitable des ressources.

Jules Doukoundjé

  • AIMEZ / PARTAGEZ AUSSI LA PAGE IALTCHAD PRESSE
    1. Arts & Culture
    2. Musique
    3. Mode-Beauté

    -Vos Annonces sur le site Ialtchad Presse-

    1. Divertissement
    2. Sports
    3. Mon Pays