lundi 26 septembre 2022

Union des Syndicats du Tchad en grève

Aoû 18, 2022

L’union des  syndicats du Tchad (UST) a lancé la grève annoncée la semaine dernière ce mercredi août 2022. Cette grève est couplée avec la clôture de la formation organisée par la fédération nationale  des agents du pétrole des mines et de l’énergie du Tchad. Ialtchad a rencontré le vice-président de l’UST et quelques participants à la formation organisé par la FENAPMET ce lundi 15 août 2022 à la bourse du travail. Reportage.

Pour Younouss Mahadjir, vice-président du syndicat des travailleurs du Tchad le syndicat des travailleurs du Tchad, UST réclame beaucoup de choses en commençant par le pacte social « le gouvernement a dit qu’il était exécuté à 75% et nous avons constaté qu’il a été exécuté à 2% donc c’est un mensonge », dit-il. Il ajoute que tout ce qui est inscrit dans le pacte social  n’a pas été exécuté à l’exemple des retraités qui on 26 milliard d’arriérés. Le gouvernement a dit qu’il va verser 13 milliard en octobre 2021 et 13 milliard en janvier 2022 et jusqu’aujourd’hui il  n’a versé que 3 milliards et même ces 3 milliard sont versés à moitié, c’est une violation flagrante. «Tout ce qu’on avait demandé pour payer le transport  une grande partie n’a pas été payé alors qu’il devrait être payé avant janvier 2022. Au sujet des contractuels, qui attendent  leurs salaires qui n’a pas été payé depuis plusieurs années et les retraités qui revendiquent leurs pensions  que le gouvernement n’a pas versé à la caisse nationale de prévoyance sociale et nous avons aussi les arriérés des fonctionnaires  recruté   récemment qui ne sont pas payés », explique-t-il. Il n’a pas manqué de souligner les revendications des infirmiers décédés au moment de la covid-19 au temps du Maréchal IDI qu’il devrait être dédommagé. Si jamais nos revendications ne sont pas prises en compte nous allons passer à la vitesse supérieur c’est à dire organisé des settings et des marches et accompagné wakit-tama dans tout ses actions conclut-il.

Damri ngaradoum Caroline participante à la formation dit qu’elle  a appris beaucoup de choses durant cette formation qui permet aux jeunes syndicalistes de revendiquer leurs droits et devoir et se dit prête pour respecter la grève lancée par UST.

Pour Ndondel Urbain facilitateur rappel le but de la formation qui est d’outiller les membres du syndicat afin d’avoir les moyens d’actions et de comprendre les normes internationales du travail et savoir sur quel contexte on peut ratifier les travails. Il ajout que comme d’autres fédérations affiliée à l’UST La FENAPMET est aussi prêt pour respecter cette lancée par la centrale UST c’est le seul moyen qui va nous permettre d’entrer en possessions de nos revendications dit –il.

Haoua Adoum Ibeth
Sangnoudji Francine   

  • AIMEZ / PARTAGEZ AUSSI LA PAGE IALTCHAD PRESSE
    1. Arts & Culture
    2. Musique
    3. Mode-Beauté

    -Vos Annonces sur le site Ialtchad Presse-

    1. Divertissement
    2. Sports
    3. Mon Pays