jeudi 28 octobre 2021

Haroun Kabadi président par acclamation du CNT

Oct 06, 2021

Les Conseillers nationaux de transitions viennent d’être installés ce 5 octobre 2021 au palais de la démocratie de Gassi, 7e arrondissement de N’Djamena, Tchad. Dr Haroun Kabadi, ex-président de l’Assemblée nationale (AN) est élu président par acclamation président du Conseil National de Transition (CNT). Reportage.

Ça y est, les conseillers nationaux de la transition sont installés dans leurs nouvelles fonctions. Ils sont 93 conseillers à être nommés le 24 septembre dernier. Haroun Kabadi, ancien président de l’Assemblée nationale sortante vient d’être désigné par acclamation pour présider le Conseil national de transition CNT.  Ils étaient 2 candidats avec Delwa Kassiré Koumakoye, président du parti VIVA RNDP qui a désisté par la suite. Les travaux d’installation ont commencé à 11 heures avec la mise sur pied du bureau d’Âge. C’est une entité chapeautée par le conseiller le plus âgé avec à ses côtés 4 jeunes conseillers qui jouent le rôle des rapporteurs. Le président du bureau a coordonné un tant soit peu, les travaux d’examen et d’adoption de la résolution du conseil puis l’organisation d’élection des membres du bureau du CNT. Deux fois la séance a été suspendue pour des concertations des sensibilités représentées au CNT avant chaque étape des élections.

« Je remercie et félicite mon grand frère Delwa Kassire Koumakoye. Il a présenté sa candidature et l’a retiré par un acte. Un geste montrant la grandeur de l’homme. C’est un homme politique connu de tous les Tchadiens et il sait ce qu’il fait », déclare Haroun Kabadi. Selon le nouveau président du CNT, une législature s’est achevée une autre commence. Il affirme que la mise en place du CNT a pris en compte toutes les sensibilités et répond parfaitement aux attentes communes, de genre et de représentativité.

Kabadi dit qu’un vaste chantier les attend sur les réformes institutionnelles. Il précise aux conseillers que, les grands défis à affronter pour accompagner le CMT et le gouvernement de Transition sont d’ordre économique, financier et social. Kabadi attire l’attention de ses pairs que, la transparence dans les travaux parlementaires est un élément fondamental pour la crédibilité des lois qu’ils vont adopter.

Il rappelle que conformément aux dispositions de la charte de la transition, le CNT aura peut-être une durée de vie assez courte. « C’est pourquoi je vous invite chers conseillers, à vous mettre rapidement au travail. Participer aussi pleinement aux travaux de renforcement de capacités qui seront organisés par le secrétariat général du CMT à votre profit. Cela vous permettra de maîtriser les procédures des travaux parlementaires aussi bien dans les commissions que lors des séances plénières », dit-il. Le président du CNT insiste sur les objectifs assignés par la charte de transition au CNT. D’après lui, cela consiste à suivre l’exécution par le gouvernement, les décisions et les orientations du CMT, à veiller à la défense et à la promotion des droits et libertés.

Il les rassure que le CMT va mettre à leur disposition les moyens nécessaires pour la réalisation de ses objectifs.

Haroun Kabadi dit à ses collègues que leur objectif au CNT n’est pas de s’opposer systématiquement aux lois. Mais c’est plutôt pour créer un climat d’apaisement et de stabilité. « Rechercher les voies et moyens pour parvenir à une refondation de notre pays. Au sortir de cette transition, nous devons organiser des élections libres et transparentes et jeter une base institutionnelle pour un Tchad post transition ».

Moyalbaye Nadjasna

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse