jeudi 28 octobre 2021

Une soirée pour célébrer le sportif tchadien

Oct 04, 2021

Les sportifs tchadiens ont été honores hier 3 octobre. Une cérémonie dédiée s’est tenue dans un hôtel de la place. Ministre de tutelle, comité sportif, fédérations, associations, les sportifs de haut niveau, sportifs d’élite ainsi que les partenaires étaient tous conviés. Reportage.

Pour une fois, une soirée est dédiée au sportif tchadien. Commencée à 19 heures, l’ambiance dans la salle de cérémonie était conviviale. Un moment de détente et de retrouvailles entre amis. Une table ronde pour chaque invité. Le balai national à travers des pas de danse captivait l’attention des convives. Des jeunes filles d’une école de volleyball ont aussi par leur chorégraphie, apporté une touche spéciale à cette fête.

Selon la présidente d’organisation Mme Assel Memadji Solange, le sport est une activité sociale importante. « C’est un moyen idéal pour véhiculer le message de paix et du vivre ensemble. Un véritable vecteur de rassemblement. Le sport rassemble au-delà des considérations ethniques et religieuses », dit-elle. Elle demande aux Tchadiens de conjuguer leurs efforts pour le rayonnement du sport tchadien.

Promouvoir le sport tchadien reste une mission principale de l’Office national de la jeunesse et du sport (ONAJES), précise son coordonnateur. D’après lui, une telle soirée permet de repenser le sport tchadien dans son ensemble. Il évoque le manque d’assistance de son institution aux fédérations faute des difficultés financières. « Nonobstant tout cela, vous avez fait de votre mieux pour relever les défis sportifs tchadiens. Je vous rassure que nous resterons à jamais à vos côtés dans l’atteinte de tous vos objectifs. Certes, les moyens mis à votre disposition sont limités, mais je crois en votre engagement de donner des résultats », soutient-il.

Le président du Comité olympique sportif tchadien (COST) Me Djarma, est satisfait des indemnités octroyées par l’arrêté du ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Promotion de l’entrepreneuriat aux sportifs de haut niveau et ceux d’élite. Il affirme que les organisations sportives sans exception ont bénéficié de subvention. « Ce n’est pas le montant qui compte, mais c’est l’engagement continuel auprès du mouvement sportif pour avoir des résultats. Cet engagement a permis à chacune des organisations sportives de se doter d’un siège ». Me Djarma ajoute que la vitrine géographique d’une association sportive sont ses installations. Un tel environnement mettra les partenaires extérieurs en confiances et imposera le respect et la considération du Tchad précise-t-il. Aux sportifs, le président du COST déclare, « les moyens n’ont jamais fait un champion. Mais c’est lorsqu’on devient champion que les moyens arrivent. »  Être un champion c’est un problème mental dépendant de notre volonté à relever le défi, renchérit-il. Pour lui, une telle vision doit être le leitmotiv du sportif tchadien. « Les résultats apportent plus de moyens pour faire davantage avec plus d’ambitions », insiste-t-il.

Dans son propos, le ministre Routouang Mohamed Ndonga Christian encourage et félicite les Olympiens 2020 et les sportifs tchadiens en général. Avant de signer les conventions d’objectif avec les fédérations, il appelle les bénéficiaires à plus de responsabilité, de traçabilité et de recevabilité. « Les perspectives de Paris 2024 doivent nous conduire à avoir au moins 50 athlètes pour participer aux Jeux olympiques. Tel est l’objectif de cette convention », précise Ndonga Christian.

Des projets de construction de la cité des jeunes à Mandjaffa et des centres multifonctionnels dans les différentes provinces ont été annoncés par le président du COST. La remise des chèques aux représentants du Tchad au JO de Tokyo a clôt la soirée des sportifs.

Moyalbaye Nadjasna

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse