jeudi 28 octobre 2021

Assemblée Nationale : clap de fin, Kabadi fait le bilan

Oct 01, 2021

La 3e législature de l’Assemblée Nationale (AN) tchadienne issue des élections de février 2011 est terminée. Son président Dr Haroun Kabadi fait le bilan de la fin d’exercice pour céder la place au Conseil national de transition (CNT). C’était le 29 septembre passé à Gassi, dans le 7e arrondissement de N’Djamena.

Les rideaux sont tombés sur la 3e législature de l’AN du Tchad ce 29 septembre au palais de la démocratie de Gassi. L’annonce a été faite déjà pendant l’ouverture de la 2e session extraordinaire, le 1er septembre dernier par son président Dr Haroun Kabadi. Élus en février 2011 puis installés en mois de juin de la même année, les députés finissent leurs mandats après 10 ans d’exercices. Pour dresser le bilan des activités effectuées par son institution, Haroun Kabadi note d’abord le travail bien fait, dans le consensus et la recherche de l’intérêt général qui a jalonné tout le travail de ses collègues députés. 28 sessions extraordinaires et 14 sessions extraordinaires effectuées, 322 projets de loi soumis à l’AN, 70 sessions orales accompagnées de débats avec les membres du gouvernement. Selon lui, c’étaient des débats sur des sujets d’intérêt public.

Pour le président de l’AN, une commission d’enquête parlementaire sur le système éducatif a été aussi mise en place. Le rapport de cette commission a recueilli le suffrage du gouvernement et de ses partenaires. Il ajoute que les députés ont autorisé l’envoi des troupes tchadiennes à l’extérieur du pays pour lutter contre le terrorisme. Haroun Kabadi mentionne aussi, l’adoption de la constitution du 4 mai 2018. En diplomatie, l’AN tchadienne a participé à plusieurs autres Assemblées parlementaires internationales. Il cite l’Assemblée parlementaire de la francophonie, l’union parlementaire africaine, l’union interparlementaire, le parlement communautaire de la CEMAC, etc. Au sujet du social, il souligne la mise en place d’une mutuelle d’entraide santé, la signature de conventions avec la Star Nationale et l’hôpital moderne. Ce dit-il, pour les évacuations sanitaires et le remboursement des frais médicaux. Une autre réalisation importante c’est la création d’un site Internet de l’AN. Pour Kabadi, la mise sur toile les activités de l’AN va assurer la visibilité de ses actions à l’intérieur comme à l’extérieur.

La perfection n’a pas été atteinte

La 3e législature n’a pas atteint la perfection souligne son président. D’après lui, de nombreux projets n’ont pas pu être réalisés. Il liste le projet d’extension du terrain de l’AN, la construction d’un immeuble tenant lieu de résidence des autorités de l’AN, le raccordement de l’AN au projet de la fibre optique, etc. Haroun Kabadi est satisfait de la collaboration des services de base dans son ensemble. Il trouve bien réfléchie la confiance renouée à la 3e législature par le Conseil Militaire de Transition (CMT). Ce crédit leur a permis un tant soit peu d’achever leur exercice. Selon lui, la désignation des membres du Conseil national de transition (CNT) répond parfaitement aux critères établis.

Le président de l’AN termine son bilan et souhaite aux députés reconduits au CNT bonne chance dans leurs nouvelles fonctions. À ceux qui ne sont pas reconduits, Haroun Kabadi leur souhaite également le meilleur et une bonne réinsertion dans la vie active. Il rassure ses collègues que les mesures nécessaires pour leurs indemnités de départ sont en cours d’exécution.

93 députés ont répondu présents sur 188 dont 25 sont morts.

Moyalbaye Nadjasna

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse