jeudi 28 octobre 2021

Rentrée scolaire 20-21 : le privé prend de l’avance

Sep 15, 2021

Le ministre de l’Éducation nationale a lancé ce 14 septembre 2021, la rentrée administrative pour les établissements publics. La rentrée effective est prévue pour le 1er octobre prochain. Certaines écoles privées de la capitale tchadienne, N’Djamena, ont déjà commencé les cours depuis le 13 septembre dernier. Reportage.    

La rentrée administrative est belle et bien effective dans les écoles publiques. Au Lycée technique commercial (LTC), l’administration s’active à la conception des emplois du temps. Pour préparer la rentrée scolaire 2021-2022, le proviseur Abdelsalam Idriss Mahamat a réuni les chefs de départements, les surveillants et les enseignants afin de définir le cahier de charge. Les cours sont prévus pour le 1er octobre prochain. Pour le proviseur, tout est fin prêt pour entamer l’année tout en respectant le calendrier scolaire. « Nous sommes en train de confectionner l’emploi du temps. Ensuite, nous allons envoyer le document dénommé « conseil d’orientation des classes » à l’Inspection départementale et à la Délégation régionale. Enfin, nous allons finaliser le budget de fonctionnement et le planning des activités pédagogiques avant de commencer avec les inscriptions et les réinscriptions», explique-t-il.

Si dans les établissements publics, l’administration est encore à la traine, les écoles privées ont déjà ouvert leurs portes aux élèves. Au Lycée et Collège du Sacré-Cœur, la reprise des cours est effective de la sixième en terminale depuis le 13 septembre dernier. La cour est bondée d’élèves heureux de retrouver leurs camarades de classe.

Au complexe éducatif Ibnou Cina, dans le 5e arrondissement de la ville les classes de terminale ont commencé le 13 septembre. Au bureau du censeur, les parents se bousculent pour inscrire leurs enfants. « Dans notre établissement, les classes de terminales commencent toujours les cours deux semaines avant les autres classes. Les classes intermédiaires commencent le 1er octobre conformément au calendrier du ministère de l’Éducation nationale », souligne le censeur, Brahim Goudja.

Au Tchad, le ministère de l’Éducation nationale peine chaque année à harmoniser la rentrée scolaire. Les établissements privés prennent toujours une longueur d’avance sur les établissements publics.

Kouladoum Mireille Modestine

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse