dimanche 26 septembre 2021

FNC exclut Yaya Dillo, l’opposant rejette et explique

Sep 09, 2021

Exclu par quelques partis politiques membres de l’Alliance Front nouveau pour le Changement (FNC), pour avoir empêché la plateforme de participer au dialogue national inclusif (DNI). Le président du Parti socialiste sans Frontière (PSF) et coordonnateur de cette plateforme politique, Yaya Dillo Djerou Betchi minimise la situation et qualifie ses détracteurs de nomades politiques sans des programmes fixes. Reportage

Le président du parti socialiste sans Frontière (PSF) Yaya Dillo Djerou n’est pas passé par le dos de la culière pour répondre à quelques partis qui ont décidé de l’exclure de l’Alliance Front Nouveau pour le changement (FNC) dont il est lui-même le coordonnateur. Yaya Dillo qui répondait aux questions de la rédaction estime que « c’est un non-évènement, parce que ceux disent m’exclure ne représente pas grand-chose dans le FNC ». Selon lui l’alliance Front nouveau pour le changement regroupe plus de 20 partis et ce ne sont pas les 8 partis qui vont décider de l’exclure de la plateforme.  « L’alliance, elle-même est née par rapport à ma candidature. Elle est intimement liée à ma candidature. Il me revient de droit de décider de quoi que ce soit. C’est écrit dans nos textes », explique-t-il. Pour lui, ceux qui ne veulent pas le soutenir doivent se retirer, mais ils n’ont pas le droit de l’exclure.

M. Dillo révèle que ces camarades de l’alliance étaient venus le voir au bureau pour lui dire leur intention de déposer leur candidature pour le Conseil national de transition (CNT), mais il s’est opposé à cette idée. « Nous avons décidé d’une manière unanime que le FNC ne va pas cautionner la junte au pouvoir. Être dans l’un des organes de la junte est synonyme de caution pour leur donner la légitimité», affirme le président du PSF. A son avis, ceux qui étaient venus le voir sont manipulés et qu’ils ont même été reçus par le président du CMT pour détruire l’alliance depuis 3 mois. Yaya Dillo ironise « s’ils veulent aller à la mangeoire, c’est normal, quand les hommes ont des visions personnelles, à côté de la vision de l’intérêt général du pays, c’est tout à fait normal qu’ils décident de rejoindre tel ou tel camp ». Il rappelle que cette manière de faire la politique au Tchad ne le surprend pas. L’opposant soutient que le point de l’échec de l’action politique au Tchad est que beaucoup de personnes pensent que tous les acteurs politiques sont les mêmes. Tous pourris parce qu’il est vrai que beaucoup des hommes et femmes politiques fondent leurs partis en les gérant comme des boutiques et ils se retrouvent dans toutes les assiettes.

L’exclusion de Yaya Dillo Djerou Betchi a été annoncée par le rapporteur général de l’alliance Front nouveau pour le changement Djimdou Yanlomtoloum, le 7 sept septembre dernier. Une exclusion non reconnue par le coordonnateur de l’alliance FNC est liée au refus de ce dernier d’aller au dialogue national inclusif (DNI). Et de faire partie du Conseil national de la transition (CNT), dit l’intéressé.

Jules Doukoundjé

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse