dimanche 26 septembre 2021

Situation socioéconomique : l’Assemblée nationale fait des suggestions

Sep 03, 2021

Bientôt les parlementaires Tchadiens vont céder la place au Conseil national de transition(CNT). Mais bien avant cela, ils donnent leur avis sur la situation du pays. Ils font des suggestions au gouvernement de transition. La rédaction de Ialtchad Presse s’est intéressée pour vous à leurs remarques et suggestions.

« La santé avant tout », et l’Assemblée nationale a décidé d’y mettre un accent particulier. Les députés notent que la covid-19 dans sa nouvelle variante « Delta » est plus mortelle. Ils soulignent que l’introduction du vaccin au Tchad par le gouvernement est une bonne chose. Le président de l’AN Dr Haroun Kabadi demande que le gouvernement délivre des carnets de vaccination afin de faciliter la circulation des personnes. Il demande également que les dispositifs de surveillance sanitaire soient renforcés. Selon la Représentation nationale, d’ici le 11 septembre, l’état d’urgence sanitaire se termine, le gouvernement doit envisager des réponses idoines. « Je lance un appel à la population tchadienne de bien vouloir se faire vacciner, car il n’y a pas d’autres remèdes contre ce virus », souhaite le président de l’AN.

Toujours en santé, les élus du peuple désignent le paludisme comme ennemi public numéro 1. Il fait beaucoup des victimes au Tchad. Il demande au gouvernement d’être veillant. Le gouvernement, disent-ils, doit prendre des mesures contre cette maladie afin de préserver la vie de la population. Les couches vulnérables telles que, les enfants, les personnes de 3e âge et les femmes enceintes sont les plus exposées.

En économie, l’AN demande au gouvernement de définir de mécanismes de résiliences. La 3e législature dit apprécier la reprise de la croissance économique dans la zone CEMAC cette année. Les députés approuvent le retour de la Banque africaine de Développement (BAD), avec le financement de la phase II du projet Régional d’Appui au Pastoralisme dans le Sahel (PRAPS II). Ce financement va permettre d’améliorer la santé animale, affirme la Représentation nationale. Pour joindre l’utile à l’agréable, les députés soutiennent qu’il y eut cette année une mauvaise répartition pluviométrique au pays. Ils craignent les risques d’inondation des récoltes et éventuellement de la sécheresse. L’AN suggère au gouvernement d’envisager si possible, un plan d’urgence. Le président de l’AN informe qu’un sommet mondial sur les systèmes alimentaires va se tenir en septembre. Il indique que, le Réseau de l’Alliance parlementaire pour la santé alimentaire et nutritionnelle de l’AN, en collaboration avec la Coordination nationale des concertations sur les systèmes alimentaires et la FAO avait abordé la question les 25 et 26 août passé. « L’objectif de cette concertation c’est de permettre aux élus d’explorer de manière concrète les défis et les options pour transformer les systèmes alimentaires de notre pays. Ce, à travers des pistes d’actions bien prédéfinies, qui reposent sur la vision que propose le sommet à venir. Ce sommet se veut un avenir équitable, sain pour tous ceux qui contribuent au progrès du droit à l’alimentation », dit le PAN Haroun Kabadi. Les parlementaires tchadiens se disent surpris par la hausse des prix des denrées alimentaires de première nécessité. Ils encouragent le gouvernement à réguler le marché et discipliner les commerçants véreux.

Un progrès dans l’éducation de la jeune fille

Les députés sont satisfaits de l’effort fourni par le gouvernement à organiser les examens de fin d’année scolaire 2021. Ils estiment qu’il y a du progrès dans l’éducation de la jeune fille. Sur les 106 988 candidats au Brevet de l’Enseignement Fondamental (BEF), il y a 36 940 candidates filles. L’AN note tout de même le taux de réussite faible au baccalauréat avec 23 725 admis d’office et 22 739 admissibles sur 97022 candidats au 1er tour sur l’ensemble du territoire national. Les parlementaires appellent à une bonne préparation de la nouvelle rentrée scolaire académique. Ils réitèrent leur suggestion au gouvernement d’adopter, un protocole sanitaire capable de préserver la santé des élèves et des étudiants ainsi que celle du personnel administratif et d’encadrement.

Moyalbaye Nadjasna

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse