mardi 21 septembre 2021

Allaitement maternel exclusif, les mères hésitent

Sep 02, 2021

L’allaitement maternel exclusif présente de nombreux avantages pour la santé de l’enfant comme pour celle de la maman. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommande un allaitement maternel exclusif des enfants jusque 6 mois. Au Tchad comme partout en Afrique, les mères ne semblent pas disposées à mettre en pratique cette méthode, pourtant bénéfique pour leurs nouveau-nés et pour elles-mêmes. Reportage.

L’allaitement maternel exclusif consiste à donner au nourrisson rien que le lait maternel jusqu’à l’âge de 6 mois. Après quoi, la maman pourra associer le lait maternel avec la bouillie, les fruits et légumes et autres aliments bons pour la croissance et le bien-être de l’enfant. L’allaitement maternel exclusif n’a aucun inconvénient pour l’enfant et présente des avantages pour le nourrisson. L’enfant allaité exclusivement au lait maternel est toujours en bonne santé, il grandit aussi très vite. L’allaitement maternel exclusif permet d’être en communion avec son enfant, lui donner de l’affection, car l’enfant se sent en sécurité que dans les bras de sa mère. Pour le médecin-chef du Centre de santé Blabline, dans le 4e arrondissement de la ville de N’Djamena, Bitangui Joseph Laurent, si les mères peuvent allaiter exclusivement les enfants au lait maternel et respectent le calendrier vaccinal, on aura moins de cas de maladies diarrhéiques, et celles liées à l’eau. Il affirme que la plupart des mamans adoptent l’allaitement maternel et respectent les consignes aussi quelquefois.

« Il faut dire que maintenant les mamans vont au travail et elles laissent les enfants aux nourrices, baby-sitter ou un parent qui s’occupent de les nourrir et quelques fois les consignes les échappent », dit Dr Bitangui. Le médecin qui tente de comprendre le phénomène explique « c’est ce qui fait que les enfants tombent malades souvent. Sinon le lait maternel porte en lui beaucoup d’eau et les éléments nutritionnels pour le bien-être de l’enfant ». Selon lui, il est donc conseillé aux mères allaitantes de bien se nourrir parce que tout ce que la maman mange vient dans le lait de l’enfant. Le médecin-chef affirme qu’il est proscrit aux femmes enceintes et allaitantes de prendre de l’alcool, car il ne contient aucun élément nutritif pour le fœtus ou l’enfant. Au sujet de mères qui donnent du lait maternisé par les firmes pharmaceutiques, Dr Bitangui Joseph Laurent soutient que parfois certains laits maternisés sont bons, mais il faut être vigilant, car il y en a aussi ceux qui créent des effets secondaires. Il conseille aux femmes d’allaiter leurs enfants au lait maternel et d’une manière exclusive jusque 6 mois. 

Pour les encourager à adopter la méthode de l’allaitement maternel exclusif pendant 6 mois, le médecin-chef du Centre de santé de Blabline souligne qu’il y a les zones qui sont accessibles où le personnel de la santé peut conseiller et orienter sur l’importance d’allaiter son enfant pendant 6 mois. Et que certaines zones qu’on ne peut pas accéder, les mamans gardent leurs habitudes et coutumes.  

Le lait maternel est constitué à 88 % d’eau, contient tous les nutriments et anticorps. Il est indispensable à la santé et au développement du nourrisson. Même si l’allaitement maternel exclusif a toujours occupé une place privilégiée dans l’alimentation d’un nourrisson et du jeune enfant au Tchad, sa pratique est jugée confidentielle. Selon OMS et UNICEF, en Afrique, seuls 4 nouveau-nés sur 10 sont mis au sein dans l’heure suivant la naissance et seuls 3 bébés sur 10 sont exclusivement nourris du lait maternel jusqu’à l’âge de 6 mois.

Jules Doukoundjé avec Hassanié et Hermine

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse