mercredi 27 octobre 2021

HAMA et Dialogue : futur séminaire sur le rôle des médias

Aoû 21, 2021

Le Secrétaire Général de la Haute Autorité des Media Audiovisuelles (HAMA) Laouro Gondjé, dans un point de presse ce, 21 août 2021 au siège de l’institution dans le 2e arrondissement de N’Djamena capitale tchadienne, a annoncé la tenue d’un  prochain séminaire sur le renforcement des capacités des patrons des médias. 

« Le rôle et les missions des médias dans le processus du dialogue national inclusif » est le thème retenu par la HAMA. Objectif : outiller les responsables des médias dans les jours à venir avant la tenue du Dialogue national inclusif (DNI). 

Selon le SG de la HAMA, dès le 20 avril 2021, date du décès du maréchal du Tchad Idriss Deby Itno, les médias se sont donnés à cœur joie dans les publications des émissions et la rédaction des articles qui ne reflètent pas forcement le respect des règles de l’éthique et de la déontologie du métier de journalisme au Tchad. « C’était des articles pamphlétaires qui ont failli mettre en mal le bien-vivre que chacun de nous le souhaite », dit-il.

M. Laouro Gondjé indique qu’après constat de ces écarts de productions professionnelles, l’instance de régulation a jugé utile la tenue de cet atelier. « Comment couvrir pour la presse avant, pendant et après le DNI. Ce que nous recherchons, c’est de faire comprendre aux journalistes qu’une petite production qui s’écarte peut mettre le feu aux poudres. C’est une question juste de responsabilité face à la couverture de cet important évènement », explique-t-il. Le SG de la HAMA dit aussi ces rudiments en peu de jours peut aider les journalistes à être professionnels. Il soutient également qu’ils ont retenu des thèmes qui peuvent permettre aux journalistes à se perfectionner davantage. « Nous aurons 4 grandes communications qui vont être clôturées par une réflexion sur les vertus de dialogue », précise-t-il.

Pour M. Laouro Gondjé c’est plusieurs fois que les Tchadiens se sont retrouvés autour des tables pour organiser des dialogues. Il cite les exemples de grandes rencontres telles que, celles de Doyaba, Abéché, de Kanon I et Kanon II, de Lagos, de la Conférence Nationale Souveraine puis recensement, les deux derniers forums de 2018 et 2020. « Mais après toutes ces rencontres ; est-ce que les Tchadiens ne se sont pas prouvés de se surpasser et de dialoguer », s’interroge-t-il ? 

Le SG de la HAMA affirme que les Tchadiens vivent ensemble, mais le dialogue reste un chemin à parcourir. « Vous devez couvrir pleinement cet atelier pour faire savoir aux Tchadiens que les médias veulent leur inculquer un comportement citoyen pour le besoin de vivre-ensemble.

 Moyalbaye Nadjasna

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse

Votre Publicité sur Ialtchad Presse