mardi 28 septembre 2021

Sarh : ONAMA & RFI silence radio…

Juil 24, 2021

La station de l’Office national des media et d’audiovisuels (ONAMA) de Sarh et la RFI n’émettent plus depuis hier, 22 juillet. Pour cause, les deux émetteurs ont été endommagés par la foudre suite à une abondante pluie. Ialtchad a joint au téléphone notre collègue, M. Djoningar Ngarinan.

Selon le Chef de programmes M. Djoningar Ngarinan de la station ONAMA de Sarh que nous avons joint au téléphone, les émetteurs de la radio locale et de la RFI, la console, et la Télé test ont pris un coup et tout est grillé. D’après lui, ce dégât matériel a été causé aux environs de 8 heures 33 min par la foudre suite à une grosse pluie d’à peu près 110 millimètres enregistrée par la ville de Sarh ce  jeudi 22. « On est aux arrêts, les installations techniques sont endommagées. Cependant il n’y a pas de dégâts humains. Aussitôt saisi, le gouverneur de la province du Moyen Chari, Annadif Abakar Alkalil est venu constater les dégâts et compatir avec nous », dit-il.  Heureusement, les journalistes et techniciens en plein service étaient épargnés. Djoningar Ngarinan rajoute que le gouverneur a demandé avec insistance aux autorités de la communication de N’Djamena de se mobiliser plus promptement afin de remettre la radio en marche.Notre confrère précise que monsieur Annadif Abakar Alkalil a indiqué que, la radio est un outil de l’État qui informe au-delà des frontières. 

Lorsque nous avons cherché à savoir si un paratonnerre ne serait-il pas installé, le chef de programmes affirme qu’un paratonnerre a été installé il y a 3 ans déjà.  Les journalistes et techniciens de l’ONAMA de Sarh demandent les plus hautes autorités répondre à l’impatience de la population de la ville de Sarh et es environs.

Sarh (nommé Fort-Archambault jusqu'en 1972) faut-il le rappeler, est une ville du Tchad située au sud du pays, à proximité de la frontière avec la République centrafricaine. Avec plus de 200 000 mille habitants, c'est la troisième ville du pays après N’Djamena, la capitale politique, et Moundou, la capitale économique. La ville est grande, elle était en moyenne de 2000 hectares il y a quelques années. Aujourd’hui, elle est à plus de 3000 hectares avec une forte densité de population. Sarh compte en tout 29 quartiers. La ville a une population cosmopolite.  Elle est le chef-lieu de la région du Moyen-Chari et du département du Barh Kô.

Moyalbaye Nadjasna

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse

Votre Publicité sur Ialtchad Presse