mardi 21 septembre 2021

Qui est Pr Ibrahima Fall, Haut Représentant de l’UA boudé par le CMT ?

Juil 07, 2021

Nommé le 2 juin haut représentant de l’Union africaine (UA) auprès du Tchad, Pr Ibrahima Fall s’est vu refuser d’accès au Tchad. Motif, les autorités de N’Djamena arguent que l’UA ne les a pas officiellement notifiés sa nomination. Qui est ce diplomate sénégalais qui semble faire peur aux autorités de la transition ? Portrait.

Il a pour mission « d’accompagner la transition au Tchad ».  Pour cela, il devrait être « les oreilles et les yeux de l’UA ». Mais cela semble être compromis par le refus de N’Djamena de le voir fouler son sol.

Ibrahima Fall, diplomate sénégalais, a été nommé le 2 juin, haut représentant de l’Union africaine auprès des autorités de la transition au Tchad par le président de la Commission de l’UA Moussa Faki Mahamat. Le 25 juin, il a prévu se rendre au Tchad pour une prise de contact avec les autorités de la transition. Mais celles-ci lui ont refusé l’entrée, le déclarant ainsi persona non grata. Officiellement, N’Djamena brandit comme argument qu’il ne lui a pas été notifié la nomination de ce haut représentant par la présidence de la Commission de l’UA. Un bras de fer s’engage sur fond de suspicion.

Diplomate de carrière

Ibrahima Fall est un diplomate chevronné. Il est né en 1942 dans la région de Thiès. Il trimbale une riche carrière. Sous-secrétaire général des Nations-Unies aux droits de l’Homme puis aux affaires politiques chargé de l’Afrique, représentant spécial des Nations-Unies et de l’UA pour la Région des Grands Lacs, envoyé spécial de l’UA en Guinée, ministre des Affaires étrangères du Sénégal sous Diouf, Pr Ibrahima Fall a tant servi à l’international que dans son Sénégal natal. Cette riche carrière, il la doit à ses études en Droit effectuées au Sénégal et en France et au Pays-Bas.

Licence en Droit à l’université de Dakar (1964), diplôme d’études supérieures (DES) de droit public de l’Université de Paris I Panthéon (Sorbonne), puis, en 1969, diplôme d’études supérieures (DES) en Sciences politiques, de la même institution académique. En 1970, il est diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris, avec une spécialisation en relations internationales. De 1972 à 1974, il obtient un doctorat d’État en droit public (Université de Paris I Panthéon–Sorbonne), puis le diplôme de l’Académie de droit international de La Haye (Pays-Bas) et l’agrégation de droit public et sciences politiques des universités françaises, à Paris.

Pr Ibrahima Fall a été le corédacteur de la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples, coauteur de l’hymne de l’Organisation de l’unité africaine (OUA), devenue Union Africaine, coordonnateur et porte-parole de l’Afrique à la session spéciale des Nations-Unies consacrée à la situation économique critique de l’Afrique (1986), coordonnateur du projet de rapport du secrétaire général des Nations-Unies sur les causes des conflits et la promotion d’une paix et d’un développement durables en Afrique. Il s’est aussi essayé en politique en se présentant en 2012 à l’élection présidentielle qui a vu la victoire de Macky Sall.

C’est sur cet homme au parcours imposant que la Commission de l’UA a porté son choix pour cette mission au Tchad conformément à la décision du Conseil de Paix et de Sécurité de l’UA lors de sa 996e réunion.

Christian Allahadjim

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse