mardi 28 septembre 2021

Aux obsèques du Magistrat Hamed Mahamat Hamba

Jui 24, 2021

Les obsèques de feu Hamed Mahamat Hamba, procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance d’Oum-Hadja assassiné en plein exercice, ce 23 juin 2021, se sont déroulées dans la concession familiale au quartier Ridina II, dans le 5e Arrondissement de la ville de N’Djamena, capitale tchadienne.

Collègues de service judiciaire, parents, voisins de quartier sont venus nombreux dire leurs adieux au dépositaire de la loi feu Hamed Mahamat Hamba. Le ministre de la Justice Garde des Sceaux, Ahmat Mahamat Alabo est allé présenter aussi ses condoléances aux parents du feu procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance d’Oum-Hadjar. Après la prière collective et tout protocole observé, le cortège funèbre s’est ébranlé vers le cimetière musulman de Lamadji, dans le 10e arrondissement à la sortie nord de la capitale.

Qui est feu Hamed Mahamat Hamba? Il est né le 10 avril 1976 à Pala, 2e enfant de Mahamat Hamba et de Khadîdja. C’est une famille d’une vingtaine d’enfants. Il a fait ses études primaires à l’école officielle de Moursal à Ndjamena (1984-1990), secondaire de 1991-1996 au collège d’Enseignement général de Mani puis au Lycée Félix Éboué de Ndjamena de 1997-2001. 2002-2003, formation militaire au groupement des écoles militaires interarmées (GEMIA). 2002-2004, formation à l’École nationale d’administration et de la Magistrature, 2005-2008, Université Adam Barka d’Abéché (faculté Cheik Zaid, Sciences juridiques et politiques). Ses diplômes obtenus sont entre autres : Diplôme en Magistrature obtenu en 2015 délivré par l’École Nationale de la formation judiciaire, licence en droit public, Diplôme d’études générales DEUG, le baccalauréat, le BEPCT, le CEPET.

Il entama la carrière judiciaire comme greffier civil à Abéché de 2005-2006-2012, il devient greffier en chef, notaire toujours à Abéché. 27 mars au 10 mai 2012, greffier à la Cour Suprême, section judiciaire chambre civile chargée du traitement des procédures au fond. 2016-2019 président du Tribunal de Grandes Instances de Bol. Brillant dans sa carrière, il fut nommé par un décret le 30 juillet 2019 comme président du Tribunal de Commerce de Bongor. Le 17 mars 2020, il est affecté comme juge de siège au Tribunal de Grande Instance de Sarh. Le 04 mars 2021, il est nommé procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance d’Oum-Hajar, poste occupé jusqu’à sa mort, ce 23 juin 2021.

Feu Hamed Mahamat Hamba laisse derrière lui une veuve et 6 enfants, dont 5 filles et 1 garçon.

Moyalbaye Nadjasna

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse

Votre Publicité sur Ialtchad Presse