mardi 28 septembre 2021

10 choses à savoir sur le vaccin Sinopharm

Jui 05, 2021

Le ministère de la Santé publique et de la Solidarité nationale a fait ce 3 juin, dans ses locaux, un briefing aux professionnels des médias sur la préparation de la campagne nationale de déploiement et de vaccination contre la Covid-19 au Tchad. Le vaccin qui sera utilisé est le Sinopharm. Voici les dix choses à savoir sur ce vaccin.

1)      Certifié par l’OMS

D’origine chinoise, le vaccin Sinopharm a été homologué par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) le 7 mai 2021. Il est testé sûr à 82%. Il a été utilisé en Égypte, Chine, etc.

2)      La dose

Contenu dans un flacon, Sinopharm a un dosage de 0,5ml et ne contient qu’une dose par flacon. Les personnes désirant se faire vacciner avec ce produit doivent prendre absolument deux doses sur un intervalle de 21 jours. Ce sont au total 200 000 doses pour environ 50 000 personnes.

3)      Les personnes cibles

Le vaccin contre la Covid-19 concerne que les personnes âgées de 18 ans et plus. Mais compte tenu de l’urgence, le Sinopharm qui vient d’être introduit au Tchad ne profitera que pour cette première phase au personnel de la santé, les personnes âgées de 65 ans et les candidats au pèlerinage à La Mecque. Il y aura en tout sept phases.

4)      Les avantages du vaccin

Le vaccin contre la Covid-19 protège l’individu qui le reçoit, en particulier les plus exposés de même que le reste de la population (membres de la famille et le reste de la communauté) ;

La personne qui reçoit le vaccin réduit les risques de complication qui sont à la base des décès chez les plus vulnérables (les personnes âgées de 65 ans et plus ainsi que les personnes présentant les maladies chroniques) ;

La vaccination constitue le moyen le plus sûr pour protéger la santé de la population qui nous permettra de lever les mesures de restrictions telles que : couvre-feu, confinement, limitation du nombre de personnes en réunion, des mouvements des populations, etc.

5)      La date de lancement de la vaccination

La date retenue pour le lancement de la vaccination contre la Covid-19 au Tchad est le vendredi 4 juin. Elle sera simultanée dans trois provinces à savoir N’Djamena, Moundou et Abéché. À N’Djamena, l’hôpital de la Renaissance est le site choisi pour le lancement officiel.

6)      Les centres de vaccination

Le vaccin contre la Covid-19 sera administré par le personnel qualifié. Les séances de vaccination se feront dans des postes de vaccination préalablement sélectionnés. À N’Djamena, 7 sites sont retenus : l’hôpital général de référence nationale, l’hôpital la Renaissance, l’hôpital de l’amitié Tchad-Chine, l’hôpital de la Mère et de l’enfant, l’hôpital le Bon samaritain, l’hôpital provincial de Farcha, le Centre international des endémies.

A Moundou : l’hôpital provincial de Moundou.

A Abéché : l’hôpital provincial d’Abéché.

7)      Le nombre de personnes à vacciner par jour

Un nombre déterminé de personnes doit être vacciné par jour. Chaque site doit vacciner 250 personnes par jour jusqu’au 13 juin.

8)      Les exceptions

Le vaccin ne concerne prioritairement que ceux qui ne sont pas encore atteints de la Covid-19. Pour des  personnes déjà atteintes de la Covid-19, on ne doit pas leur administrer le vaccin aussitôt.  On ne leur administrera que 6 mois après leur traitement.

9)      La durée du vaccin

Aucune étude n’a pour le moment attesté de la durée que peut protéger le vaccin contre la Covid-19. Raison pour laquelle le ministère de la Santé recommande même à ceux déjà vaccinés de continuer à se protéger de la pandémie. Selon les responsables du ministère de la Santé, ce vaccin est efficace. Pour vérifier s’il a ou pas d’effets secondaires, il est demandé d’observer 30minutes après s’être fait vacciné avant de quitter les lieux.

10)    Un vaccin non obligatoire

Le vaccin n’est pas obligatoire, selon le ministère de la Santé publique. Toutefois, il est un impératif pour tous ceux qui désirent voyager dans des pays où c’est recommandé. Les candidats au hadj sont dans l’obligation de se faire vacciner.

Le vaccin Sinopharm est un don fait au Tchad par la Chine. Il a été réceptionné dans la soirée du 2 juin par le ministre de la Santé publique Abdoulaye Sabre Fadoul en présence du représentant de l’OMS au Tchad et d’autres partenaires. Dans peu, l’autre vaccin Pfizer sera introduit au Tchad dans le cadre de Covax.

Allarassem Djimrangar
Christian Allahadjim

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse

Votre Publicité sur Ialtchad Presse