dimanche 13 juin 2021

Université Polytechnique de Mongo, arrêt des cours depuis mars

Mai 18, 2021

Depuis le mois de mars, les amphis théâtre de l’université Polytechnique de Mongo sont fermés. L’Union Nationale des étudiants du Tchad (UNET) section de Mongo a suspendu les cours et réclame la prolongation de la date d’inscription et de réinscription et surtout la réintégration de 4 étudiants exclus par le Conseil de discipline de l’UPM.

Joint au téléphone Mahamat Abdramane Abdel-Djabar, le secrétaire général de l’Union des étudiants du Tchad section de Mongo explique que tout a commencé le 16 mars 2021. Le Bureau Exécutif de l’UNET-Mongo dit-il, a été surpris de voir les étudiants du département de Génie Géologie en pleine révolte. « Nous avons automatiquement pris l’affaire en main. Nous avons urgemment réuni les délégués et nous avons contacté le Président de l’Université au même moment», explique-t-il. D’après lui, les délégués des étudiants ont indiqué que le plus important des points leurs revendications sont : la prolongation de la date des inscriptions afin d’éviter être évincés. Pour les étudiants, explique le SG de l’UNET, « un compromis de deux semaines a été trouvé et l’administration a demandé que cela soit effectué tranche par tranche».

Pour l’UNET de Mongo cela signifie que tout est fini. Un de ces quatre matins, une autre révolte s’est signalée. Cette fois, ce sont les étudiants en Génie mécanique, dit Mahamat Abramane Abdel-Djabar. « Nous leur avons dit que s’il surgit un problème, les étudiants ne doivent d’abord contacté l’Unet. Elle seule, est habilitée à défendre leurs intérêts. Malheureusement, à travers cette révolte, l’administration a ciblé quelques-uns. Ils étaient convoqués au conseil de discipline et quatre d’entre eux, des étudiants en licence3, étaient exclus et d’autres avertis », indique le SG. Selon lui, l’UNET UPM n’a pas apprécié cette exclusion et a demandé que leurs amis exclus soient réhabilités. C’est ainsi, rajoute-t-il, que le 31 mars 2021, l’ l’UNET UPM a décidé de suspendre les cours jusqu’à nouvel ordre. «L’Affaire est en cours et l’administration va se pencher sur la question demain à Ndjamena. Nous avons confié la suite de l’affaire à l’Unet nationale maintenant», dit Mahamat Abdramane Abdel-Djabar.

Pour Pr. Abakar Mahamat Tahir, président de l’UPM avec qui nous avons échangé au Téléphone, le service de la scolarité et des examens a fixé une date pour les inscriptions et le délai a couru. Selon lui,  le contenu de la décision de la scolarité relève que les étudiants non inscrits n’ont pas le droit de passer les examens. « Certains étudiants ont fait de troubles et le conseil de discipline a interpellé certains qui sont exclus », affirme-t-il. Pour lui, tout problème à une solution, l’affaire est sur la table de réflexion. Cela aboutira bientôt à une reprise des cours à l’UPM.

A suivre…

Moyalbaye Nadjasna

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse