samedi 12 juin 2021

Quelle est cette plateforme nouvelle vision ?

Mai 12, 2021

Pendant que la coordination des actions citoyennes « Wakit Tama » cherche une marche contre la junte militaire, un mouvement dénommé « Plateforme nouvelle vision » organise une marche en soutien au Conseil Militaire de transition (CMT). Reportage.  

Créée il y a 20 jours, la plateforme nouvelle vision est composée, selon ses fondateurs, de 42 partis politiques de l’opposition et plus de 150 sociétés civiles et de droits de l’homme, avec à sa tête Mahamat Adoum, président de l’organisation. La plateforme n’a drainé que 150 à 200 personnes ce matin pour une marche de soutien au CMT. Autorisée par un arrêté officiel du ministre de la Sécurité publique et de l’Immigration le 10 mai, la marche en soutient à la junte militaire, dit la marche pour la paix, était encadrée par les forces de l’ordre. Les manifestants exprimaient leurs sentiments. L’on peut lire sur les pancartes et scander par les marcheurs ceci : « on veut la paix, la stabilité. Non à la guerre. Oui à la paix. » Pour eux, le CMT incarne la cohabitation pacifique.

« Je n’empêche personne d’interpréter cette marche comme bon lui semble », déclare le président de la plateforme nouvelle à l’arrivée du cortège au palais de 15 janvier. Pour lui le comité militaire dans sa charte, a reconnu la marche donc il faut suivre les conditions posées par la loi. « Il ne sert à rien de faire de la casse, de se battre l’ère est à l’unification et au dialogue national inclusif », laisse-t-il entendre. Selon M. Mahamat Adoum, la plateforme, est dans sa logique et respecte les lois de la République. « Briguée les élections prochaines sont notre objectif », dit-il. Selon eux, le Tchad vient de perdre son président. L’ère n’est pas à la guerre, mais à la paix. « Nous, sommes une organisation pacifique et nous revendiquons la paix et le CMT a tout notre soutien, car, chaque organisation a le droit de revendiquer ce qui est de mieux, mais nous veut la paix et rien que la paix », nous confie un manifestant.

Il faut signaler que le coordonnateur de la coalition du mouvement citoyen Wakit Tama Me Max Loalngar qualifie cette marche de plaisanterie. Et lâche, « la vraie marche c’est pour le mercredi prochain », dit-il.

Djilel-tong Djimrangué

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse