dimanche 13 juin 2021

Une mission d’enquête de l’Union africaine séjourne au Tchad

Mai 01, 2021

Dans un communiqué en date du 29 avril, la commission de l’Union africaine et son conseil de paix et de sécurité informent l’opinion nationale et internationale qu’elles entreprennent une mission d’enquête de sept (7) jours en République du Tchad. 

Dirigée par le commissaire de l’Union Africaine (UA) aux affaires politiques, de la paix et de la sécurité, l’ambassadeur Bankole  Adoeye, cette mission composée de cinq(5) membres du conseil de paix et de sécurité(CPS) de l’UA et la RDC, en qualité de pays assurant la présidence de l’UA, est venue discuter avec la junte au pouvoir et biens d’autres acteurs politiques de toutes les questions relatives à la situation qui prévaut dans le pays.

Selon le document, cette mission d’enquête dont les travaux ont commencé depuis le 29 avril et prendront fin le 6 mai prochain cherchera à obtenir un retour rapide à l’ordre constitutionnel et la gouvernance démocratique tout en préservant la sécurité et l’intégrité territoriale du Tchad à travers des informations auprès des nouvelles autorités et des parties prenantes. Le communiqué de poursuivre qu’en marge des rencontres, le soutien de l’enquête sur le meurtre du défunt Président Idriss Deby Itno, l’engagement de l’Union africaine aux côtés du gouvernement et le peuple tchadien dans le processus d’une transition apaisée.

En plus, la mission aura à examiner avec les parties prenantes concernées, les questions essentielles liées à la paix et à la stabilité durable du Tchad telles que la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent, la rébellion armée ainsi la criminalité transfrontalière organisée, précise le communiqué.

Enfin, avant de soumettre les conclusions de ses consultations au conseil de paix et de sécurité de l’UA au plus tard le 8 mai 2021, pour examen et décision sur la situation au Tchad, la mission d’enquête rencontrera les acteurs régionaux et sous régionaux notamment la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEAC), la Commission du bassin du Lac Tchad (CBLT), la Communauté sahélo-saharienne (CEN-SAD), la CEDEAO, le G5-Sahel et les Nations-Unies sur l’impact potentiel des événements actuels sur les régions du Sahel et du bassin du Lac Tchad, conclut le communiqué.

Togyanouba Santanan

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse

Votre Publicité sur Ialtchad Presse