samedi 12 juin 2021

CAC : « …les bureaux de vote ont été désespérément vides... », Barka Michel

Avr 12, 2021

La Coordination des actions citoyennes (CAC) par la voix de son porte-parole, Barka Michel, a fait une sortie médiatique, ce lundi 12 avril dans la salle de réunion de la radio Oxygène à Kamnda, 7e arrondissement de N’Djamena capitale tchadienne. Reportage.

24h après le vote de la présidentielle, la Coordination des Actions citoyennes affirme que le mot d’ordre de boycott a été respecté par l’électorat tchadien. Selon M. Barka Michel, les Tchadiens ont montré le 11 avril, qu’ils rejettent Idriss Deby Itno, « il n’y a pas eu de vote, les bureaux de vote ont été désespérément vides », dit-il. Pour le porte-parole de la coordination des actions citoyennes, la lutte ne s’arrête pas ce 11 avril, elle se poursuit jusqu’au départ du pouvoir du président sortant Deby Itno. « Vous l’aurez constaté, ce qui s’est passé ce 11 avril est loin d’être une élection démocratique. Les forces des Défenses et de sécurité ont investi les rues et les bureaux de vote à N’Djamena qu’en province », affirme-t-il.

Pour M. Barka Michel toutes les lois sur le vote sont foulées au pied, « non-respect de l’isoloir, du caractère secret du vote, la non-distribution des cartes, des bureaux de vote secret. Tout cela présage des résultats fabriqués qui n’ont rien à voir avec la réalité de cette abstention massive », martèle-t-il. Le porte-parole de la coordination des actions citoyennes demande aux Tchadiens de demeurer mobilisés pour répondre à d’autres mots d’ordre dans les prochains jours. Il entonne ce ver de l’hymne national « Peuple tchadien debout et à l’ouvrage. Ta liberté naîtra de ton courage ».

Rappelons que l’opposition politique et quelques organisations de la société civile contestaient la tenue de cette élection. Elles organisaient chaque jour des marches pacifiques dispersées par les forces de l’ordre. Ces marches étaient souvent interdites par le gouvernement et se soldaient par des arrestations. Il faut aussi   signaler que le vainqueur de cette élection va briguer un mandat de 6 ans renouvelable. Le président sortant est selon les experts grand favori en l’absence des grandes figures de l’opposition.

Moyalbaye Nadjasna

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse