Print this page

Élections présidentielles, les candidats ont voté

Avr 11, 2021

Le président sortant Idriss Deby Itno a voté ce dimanche, 11 avril 2021 pour briguer un sixième mandat. Il a voté au bureau de vote N°4, au quartier Djambal-Ngato dans le 2e arrondissement de N’Djamena, capitale tchadienne. Certains candidats ont choisi voter en province.

Il est 8h lorsque le président sortant et son épouse arrivent au bureau de vote n°4, quartier Djambal-Ngato dans le 2e arrondissement de N’Djamena. Dès 6h avant leur arrivée, le bureau grouillait du monde. Presse nationale et internationale s’entremêlent, les observateurs de différentes organisations et institutions sont présents. Des électeurs curieux se sont précipités sur le lieu du vote. Tout est allé vite, le couple présidentiel s’est présenté. Le candidat Deby Itno s’isole en premier, la première dame suit. Aussitôt fait, le président sortant se tourne vers la presse. « Je suis venu accomplir mon devoir citoyen. Je demande aux Tchadiens de sortir massivement exercer leurs droits et devoirs civiques. Choisir le candidat qui va conduire la destinée du Tchad durant les 6 prochaines années », dit-il. À ceux qui appellent au boycott, Idriss Deby estime que la presse est sur le terrain et constatera. Le bureau de vote n°4 du 2e arrondissement a 546 électeurs.

Joint au téléphone, le candidat de la Plateforme Alternance 21et chef de file de l’opposition Romadoumgar Nialbé a bonne impression du déroulement de ce jour de vote. « Mes impressions sont bonnes. Je suis allé en compagnie de mon épouse, mon directeur de campagne et quelques membres du Bureau exécutif, voter au quartier Moursal dans le 6e arrondissement ». Selon lui, tout est calme et il y a affluence dans son bureau de vote. Il estime que le boycott n’est pas la bonne approche quand on veut démanteler le système, il faut aller voter pour l’opposition au lieu de rester à la maison. « Ceux qui boycottent apportent un soutien très intelligent au MPS. Cela joue contre l’opposition », a conclu Romadoumgar Nialbé Félix.

Lydie Beassemda, candidate du PDI, a voté au Sud du pays précisément à Moundou, Province du Logone Occidental. Joint par message texte, elle livre ses sentiments. « Je suis fière d’avoir accompli mon devoir de citoyen. J’éprouve un sentiment de paix intérieur en observant les moundoulais sortir voter. Je souhaite que notre pays respire la paix parce que les jeunes et les femmes ont compris que l’enjeu de ce vote c’est de participer et d’exprimer leurs revendications à travers les urnes », dit Mme Lydie Beassemda, seule femme et première dans l’histoire du pays.

Le candidat du parti le Coq Blanc, RNDT-Le-Réveil, Pahimi Padacké Albert, a voté à Gouin, son village natal. Joint par la rédaction, il affirme que le vote se déroule relativement bien malgré dit-il les ratés logistiques et administratifs de la Commission Électorale Nationale Indépendante (Ceni). « Espérons que le choix du peuple dans les urnes sera respecté », dit-il en terminant.

Moyalbaye Nadjasna