Print this page

Les cartes d’électeur sont disponibles mais…

Mar 29, 2021

Plusieurs électeurs se sont rendus le 27 mars dernier, sur les lieux d’enrôlement biométrique pour retirer leurs cartes d’électeur. La veille jeudi, 26 mars au cours d’une cérémonie officielle, le président Idriss Deby Itno, par ailleurs candidat du Mouvement Patriotique du Salut (MPS) briguant un sixième mandat, a retiré sa carte électeur. C’était en présence du Président de la CENI qui a profité pour confirmer la disponibilité des cartes d’électeurs. Reportage.

C’est effectif, les cartes d’électeur sont disponibles dans les différents points de distribution, comme promis par la Commission Nationale Electorale Indépendante (CENI). Quartier Ardep-djoumal, paris-Congo en passant par Ridina, le constat ce samedi, 27 mars est identique. Les tchadiens à l’âge de voter retirent leurs cartes d’électeur. Seulement quelques irrégularités d’imprimeries sont constatées sur certaines cartes. Elles ne comportent pas de noms ou elles n’ont pas photos. Installée depuis 7 heures du matin, l’équipe de distribution du carré 4 d’Ardep-djoumal dirigée par Dassou, ne compte seulement que deux personnes. Pourtant elle dispose d’un millier de cartes d’électeur à distribuer. C’est un peu difficile, nous avons à l’instant deux jeunes volontaires qui nous aident, dit-il. Puisqu’il faut vérifier la liste, mettre les cartes par ordre alphabétique avant de les remettre aux bénéficiaires pour signer, il faut au moins quatre (04) personnes, affirme Dassou à la CENI.

Y’a-t-il de bousculade ce matin ? Dassou répond : « plusieurs personnes étaient là ce matin, mais on a pu gérer », explique-t-il. Sur la question des irrégularités, il indique que dans le tri des cartes, ils ont trouvé des cartes sans nom et sans photos. « On les arrange à part sur selon les instructions. Le reste c’est la CENI qui va décider », dit-il.

Un électeur rencontré sur les lieux dit avoir seulement son nom sur la carte sans son prénom. « Franchement c’est inconcevable, un document officiel on écrit le nom sans prénom. Cela prouve que le travail n’est pas fait avec sérieux », lance-t-il.  Issa, un autre électeur, n’a pas son nom alors qu’il s’est fait enrôler. « Je suis venu chercher ma carte électeur, mais ils disent que les noms commençant par la lettre ‘’I’’ n’y figurent pas. Où est passée ma carte alors ? C’est vraiment décourageant ». 

Devant chez Yaya Yakessé Mahamat Délégué du quartier Paris-Congo, il y a un point de distribution. Il n’y a pas affluence. Selon le délégué beaucoup de gens sont passés retirer leurs cartes. Jusqu’à hier ils passaient s’informer de l’effectivité de la distribution. « Nous avons reçu les cartes à Paris-Congo cet après-midi. Nous avons effectivement constaté des cartes sans noms, sans photos, mais la CENI suit. Nous leur remettons systématiquement ces cartes irrégulières », indique Yaya Yakessé Mahamat.

Selon plusieurs chefs des centres de distribution, le retrait des cartes se fera jusqu’au 09 avril. Ils demandent à ceux qui ont déjà retiré leurs cartes d’en informer les autres.

À suivre...

Moyalbaye Nadjasna