mardi 28 septembre 2021

Présidentielle 2021 : Me Bongoro élu candidat unique de l’opposition

Fév 13, 2021

Le candidat de l’opposition démocratique réunie au sein de l’Alliance victoire est connu. Me Bebnoné Bongoro Théophile est préféré à Saleh Kebzabo. Reportage.

Ils sont 16 partis politiques de l’opposition à se donner rendez-vous ce mardi 9 février dans un hôtel de la capitale tchadienne. 15/16 ont répondu présent à cette invitation. Tous sont membres de l’alliance de l’opposition dénommée « Alliance victoire », créée le 3 février. À l’ordre du jour : l’élection du candidat unique de l’Alliance pour l’élection présidentielle d’avril 2021.

Après présentation des critères, deux candidats se sont déclarés sur les 15 chefs des partis présents. Il s’agit de Saleh Kebzabo, président de l’Union nationale pour le développement et le renouveau (UNDR) et Me Bebnoné Bongoro Théophile, président du Parti pour le rassemblement et l’équité au Tchad (PRET). À huis clos et à bulletin secret, les chefs des partis ont procédé au vote.

La défaite du vieux renard

10h30mn, le modérateur de la séance invite les journalistes à entrer dans la salle. Le coordonnateur de l’Alliance invite M. Deubalbé Damagoh, huissier de son état, a présenté les résultats. D’après les décomptes des voix, sur les 15 votants, M. Saleh Kebzabo a recueilli 5 voix et Me Bongoro Théophile 9 voix. Il y a un bulletin nul. « Tirant donc les conséquences de ce résultat Me Bongoro Théophile est déclaré candidat élu de l’Alliance victoire pour les élections présidentielles d’avril 2021 », a annonce Me Deubalbé Damagoh. L’heureux élu se lève, salut l’assistance les deux mains levées et se présenter. Il est ovationné avant d’être invité par le modérateur à livrer ses impressions.

Dans sa première déclaration à la presse, le candidat élu de l’Alliance dit mesurer l’immensité de cette responsabilité. « C’est une lourde responsabilité, car je dois porter le flambeau haut pour remporter l’élection à venir », a-t-il déclaré. Pour lui, la solidarité déjà exprimée par les autres chefs des partis membres de l’Alliance doit tenir jusqu’au bout. « Tant qu’on ne reste pas souder, ce cadre qui nous a réunis ne servira à rien », a-t-il prévenu. Il assure gagner cette élection au nom de l’alliance et non de sa corporation politique.

Interrogé lors de la conférence de presse qui a suivi les premières impressions du candidat de l’Alliance, le perdant Saleh Kebzabo a fait preuve de fair-play. « On ne peut pas parler de défaite. Que ce soit lui ou moi, c’est toujours l’opposition », a-t-il dit avant de se refuser à tout commentaire.

Selon Mahamat Ahmat Alhabo, Secrétaire Général du parti pour les libertés et le développement (PLD) l’initiateur de cette alliance, c’est un grand pas dans l’histoire de l’opposition démocratique tchadienne. « Pour la première fois, les partis politiques de l’opposition se mettent ensemble pour désigner un candidat. C’est inédit », s’exclame-t-il. Mais toujours selon lui, l’idéal n’est pas là. « L’alliance n’est pas le but en soi. Le but c’est d’aller aux élections, les gagner pour permettre l’alternance. C’est ça l’objectif final », a-t-il précisé.

L’Alliance Victoire semble avoir duré le temps de la prononciation des résultats et de la conférence de presse. En soirée un communiqué de l’UNDR se désolidarise des résultats. Et soutiens que le choix de l’Alliance Victoire ne reflète aucune crédibilité, le candidat « désigné » ne remplit pas les critères préétablis. Le même communiqué affirme que les militants et militantes rejettent le résultat. Ils ne considèrent pas Me Bongoro comme membre de l’opposition, mais « …un sous-marin introduit par le MPS ».

Selon le chronogramme de la Commission électorale nationale indépendante (Céni), l’élection présidentielle est prévue pour le 11 avril 2021. Le 13 février va s’ouvrir le bal du dépôt des candidatures. Déjà 4 candidats sont investis. Il s’agit des candidats Idriss Déby Itno du MPS, Dr Nasra Djimadoum de Un Nouveau Jour, d’Alladoum Djarma Baltazar d’ASTRE et de Romadoumngar Nialbé Félix de l’URD. Me Bongoro Théophile est le cinquième candidat désigné. Dans les prochains, il sera investi comme candidat de l’Alliance Victoire. Il faut rappeler que toute l’opposition ne fait pas partie de cette caolition.

Christian Allahadjim
Djilel-tong Djimrangué 

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse