dimanche 13 juin 2021

Ce que dit le décret de confinement

Déc 31, 2020

La capitale tchadienne, N’Djamena, est confinée à partir du 1er janvier 2021 pour cause d’explosion des cas de coronavirus.

La nouvelle année commence mal. Les N’Djamenois ne peuvent pas fêter avec comme à l’accoutumée. Le gouvernement, à travers un décret rendu public ce soir du 31 décembre, a décidé du confinement de la ville de N’Djamena à partir de ce 1er janvier 2021, et ce pour une semaine renouvelable.

Selon les termes du décret, la ville de N’Djamena est confinée pour une semaine à partir du 1er janvier 2021. Des mesures prises dans ce sens vont de la fermeture des frontières terrestres de la ville N’Djamena, des établissements scolaires, des lieux de culte, des bars et restaurants, de l’arrêt du transport interurbain et urbain et des attroupements de plus de 10 personnes.

Par dérogation, sont autorisés à fonctionner les centres de santé, les hôpitaux, les boulangeries, les pharmacies, les services des pompiers, les hôtels, les services d’eau et d’électricité, les vols cargo et le transport des produits alimentaires.

Les stations-service, les compagnies de téléphonie mobile, les banques et les services publics et privés essentiels sont autorisés à fonctionner avec un service minimum.

Autre nouveauté, le couvre-feu est instauré à partir de 18 heures à 5 heures du matin au lieu de 20 heures.

Pour rappel, N’Djamena a été placé en quarantaine le 6 mai avant que la mesure ne soit levée par la suite. C’est pour la deuxième fois que la capitale tchadienne se retrouve isolée. Il faut souligner qu’il y a 277 malades sous traitement.

Christian Allahadjim

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse

Votre Publicité sur Ialtchad Presse