dimanche 13 juin 2021

Le paiement des titres de transport sème la confusion

Nov 30, 2020

Le paiement des titres de transport aux enseignants fait des mécontents. Mbairis Ngartoidé Blaise, Secrétaire Général (SG) du Syndicat des Enseignants du Tchad (SET) explique les critères. Reportage.

Chose promise, chose due, dira le gouvernement. Les titres de transport pour le compte de l’année 2016 sont enfin versés par le gouvernement. Appelé « 13e mois », les titres de transport ont été pour longtemps le point de revendication du SET. Mais le paiement de ces titres fait encore des mécontents parmi les enseignants.

Il est 7h00 ce vendredi 27 novembre. Devant les guichets des différentes banques de N’Djamena, la capitale tchadienne, les fonctionnaires de l’Administration publique font la queue pour percevoir leurs salaires. Parmi ceux il y a des enseignants. Ils sont tous impatients de savoir si le fameux « 13e mois » est versé ou non. Les agitations ou les questionnements devant les guichets automatiques en disent long. « Le truc là (13e mois) est versé? », se renseigne un enseignant auprès d’un monsieur qui vient de sortir de la pièce où est logé le guichet automatique. « Je ne suis pas de l’Éducation », lui rétorque son interlocuteur. Cette réponse n’a pas découragé l’enseignant qui ne cesse pas d’interroger ceux qui sortent de la chambre guichet. Enfin, un collègue en sortant lui répond, sourire aux lèvres : « c’est bon pour moi ». Cependant, ce n’est pas bon pour tout le monde.

 « Je n’ai pas eu le 13e mois », rapporte un autre enseignant, la mine triste. Il dit ne pas comprendre le système de paiement. « Le gouvernement nous a dit qu’il va verser pour tous les enseignants. Mais là, il y a des enseignants qui sont plus enseignants que d’autres. On ne comprend plus ce système », dit-il indigné.   

D’autres par contre ont reçu des messages de leurs banques attestant le virement du 13e mois. Mais une fois face au guichet, oh surprise, il n’y a que leurs salaires. Des sources disent que la Direction de la Solde a versé ces primes par erreur à ceux-là et a vite fait d’alerter les banques de retirer le 13e mois sur le compte de ces derniers. 

Quels sont les critères d’éligibilité ?

Selon Mbairis Ngartoïdé Blaise, SG du SET, il ne suffit pas d’être enseignant pour bénéficier de cet avantage. Il y a des critères, précise-t-il. « Pour être éligible au titre de transport, il faut que l’enseignant exerce pendant au moins 3 ans de service après son intégration et sa titularisation ». Pour le SG, à la base de cette incompréhension, le désintéressement de certains enseignants à prendre connaissance des textes. Il invite ses collègues, « le décret 567 qui donne lieu au titre de transport est là. Allez-y lire pour comprendre ».

Pour le non-paiement d’une partie des enseignants, Mbairis Ngartoidé Blaise explique qu’en 2016, le gouvernement avait déjà versé pour une partie. « Cette fois, ça ne concerne que ceux qui n’ont pas perçu en 2016. Moi-même, je n’ai pas reçu le 13e mois », dit-il. 

Mbairis Ngatoidé Blaise soutient que d’autres points de revendications ne sont pas encore pris en compte. Il cite notamment la couverture sanitaire et les allocations pour les funérailles. D’après lui, 85% de l’accord signé avec le gouvernement est réalisé. « Il ne reste que 15% », dit avec force le SG.

Christian Allahadjim
Djilel-Tong Djimrangué

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse