mardi 21 septembre 2021

Sport : Le coach Emmanuel Trégoat remercié

Oct 06, 2020

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Christian Routouang Mohamed Ndonga a refusé de renouveler le contrat du sélectionneur national des Sao du Tchad, M. Emmanuel Trégoat. Son contrat a pris fin depuis le mois d’août.

Il est en sursis depuis un mois et attend un probable renouvellement de son contrat. Mais Emmanuel Trégoat, coach de l’équipe tchadienne de football s’est vu refusé le renouvellement de son contrat.

Dans une correspondance adressée ce lundi 5 octobre 2020 au président de la Fédération tchadienne de Football association (FTFA), le ministre de la Jeunesse et des Sports a fait part de son renoncement à renouveler le contrat du sélectionneur national. « Le ministre tient à vous signifier qu’en l'espèce et à partir de cet instant, il renonce à signer la prolongation du contrat du sélectionneur national Emmanuel Trégoat et vous demande de prendre les décisions qui s'imposent », a notifié le directeur général du ministère à la FTFA.

La goutte d’eau de trop

La cause de ce refus est dit-on la non-convocation de Bakhit Djibrine, milieu offensif de l’équipe nationale par Emmanuel Trégoat pour la tournée de préparation au Niger et pour les deux matches avec la Guinée équatoriale. Cette décision du coach intervient à la suite de celle de la commission d’homologation des litiges et des disciplines de la FTFA de sanctionner Bokhit Djibrine du club Foullah Édifice pour de « supposé » double contrat. Argument que rejette en bloc le ministre Christian Routouang Mohamed Ndonga qui ne voit qu’une manipulation du coach Emmanuel pour compromettre l’avenir de celui qu’il qualifie de « figure montante de notre football ». « Dans cette affaire répugnante, l’instigateur principal se trouve être Emmanuel Trégoat qui, pour ses intérêts personnels a outrepassé ses fonctions de sélectionneur national pour se transformer en manager ou agent recruteur », peut-on lire dans la correspondance. D’après le document, cette implication du coach est en violation des dispositions de l’article 5 de son contrat du contrat paraphé fin août 2019.

Titulaire d’un diplôme UEFA « A », Emmanuel Trégoat a été rappelé en fin août 2019 pour reprendre les rênes de l’équipe nationale tchadienne. Il a comme cahier de charge de qualifier le Tchad à la Coupe d’Afrique des nations de 2021 au Cameroun. Depuis son retour, l’entraîneur a à son compteur six défaites, un match nul et une victoire en huit matches. En 2015, il a été limogé pour résultat non probant. Ne reste qu’à la FTFA de trouver dans un plus bref délai, un nouvel entraîneur qui doit piloter les matches de poule retour dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2021.

La guerre vient de commencer ?

Le 2 octobre, le ministre Christian Routouang, visiblement exaspéré, a fait une sortie fracassante sur les réseaux sociaux pour s’en prendre à  des « mafieux » qui, écrit-il, ont  pris en otage le football tchadien. « Ils sont souvent prétentieux et se disent ayant les « bras longs » et prêt à réduire l'autorité du ministre au néant », les a-t-il décrits dans son post. Pour lui, il n’est plus question de fermer les yeux, mais il faut agir, quelles que soient les conséquences. « Soyez rassuré que je plongerai dans ce monde inconnu sans réserve et avec un mental de fer… On ne continuera pas à caresser la vérité au sens de poils tout le temps », a-t-il prévenu.  Trois jours après cette sortie, le ministre renonce au renouvellement du contrat du coach Emmanuel arrivé à terme. Est-ce le ministre veut par cet acte affirmer son autorité ? La question reste posée. En soirée le président de la FTFA M. Moctar Mahmoud Hamid dit prendre acte de la décision du ministre.

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse

Votre Publicité sur Ialtchad Presse