Print this page

Interconnexion électrique Tchad-Cameroun : un accord signé avec la BAD

Sep 11, 2020

Le ministre de l’Économie, de la Planification du Développement et de la Coopération Internationale, Issa Doubragne, et le Représentant résident de la Banque africaine de développement (BAD) au Tchad, Ali LAMINE ZÉINE, ont signé un accord de don pour le financement du projet d’interconnexion des réseaux électriques du Cameroun et du Tchad. La signature a eu lieu par visioconférence ce vendredi 11 septembre 2020.

La Banque africaine de développement accorde un don de plus de 19 milliards de francs CFA, pour contribuer au financement d’une partie des coûts du projet d'interconnexion électrique Tchad-Cameroun. Ce projet vise l’amélioration du cadre de développement économique des États membres de la CEEAC (Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale). C'est par la fourniture de l’électricité en quantité suffisante et en qualité et à moindre coût.

L'interconnexion des réseaux électriques entre les deux pays est axée premièrement sur les infrastructures électriques notamment : la construction de 1024 km des lignes d’interconnexion HT (786 km au Cameroun et 238 km au Tchad) ; la construction et l’extension de 7 postes HT/MT (4 au Cameroun et 3 au Tchad), et l’électrification rurale (409 localités, 1610 km de réseaux MT et 368 postes MT/BT au Cameroun et 69 localités, 470 km de réseaux MT et 58 postes MT/BT au Tchad).

La deuxième composante concerne la gestion du projet à savoir : gestion administrative et financière du projet ; suivi et contrôle de l’exécution des travaux d’infrastructures, mise en œuvre du Plan de Gestion environnementale et sociale et du Plan de Réinstallation.