mardi 28 septembre 2021

Cérémonie d’élévation du Maréchal du Tchad

Aoû 11, 2020

L'Assemblée nationale a tenu ce 11 août 2020, une session extraordinaire. Cette rencontre était l'occasion d'élever officiellement le Président, Idriss Déby Itno, à la dignité de Maréchal du Tchad. Ialtchad Presse vous faire revivre l’évènement. Reportage.

6h 00. 11 août. Déjà plusieurs militants du parti au pouvoir, simples curieux et badauds ont commencé à s’amasser le long de l’avenue qui mène à l’Assemblée Nationale (AN). Sur les pancartes des militants et sympathisants, on peut lire des phrases comme « IDI, notre héros », « Bravo Maréchal du Tchad », etc.  Sur les banderoles accrochées sur les murs, les ronds-points, ou suspendues en hauteur en travers des rues et des avenues les mêmes slogans. Sur l’esplanade de l’AN la fête est à son zénith par toute sorte d’animation, des militants bigarrés se déhanchaient au rythme d’une musique cacophonique. Le 60e anniversaire de l’accession du Tchad à l’indépendance est visiblement et bruyamment éclipsé.

7h 00min. Les invités commencent à venir. Le service du protocole du comité d’organisation s’agite pour conduire les invités de marque. Ça va vite. Ça s’enchaîne.

9h 50 min. Le cortège du Président arrive à grande vitesse. En roulant, les conducteurs des voitures qui l’accompagnent se livrent à un manège chorégraphique comme une danse. C’est beau à voir. Le Président descend. Il est accueil par le Président de l’Assemblée Nationale, Haroun Kabadi. Les deux hommes s’engouffrent dans l’immense bâtiment.

Le Président était habillé de sa nouvelle tenue d’apparat de Maréchal portée lors des grands évènements. C’est une vareuse en poly laine de couleur bleu nuit avec 2 fentes arrière. Elle n’a pas de poche poitrine, mais a un col Mao brodé à la main or motif feuille de chêne, etc. La description de la seule tenue d’apparat peut faire quelques pages. Autres précisions : il a 2 autres tenues de plus, la tenue de cérémonie et la tenue de combat.

Dans la salle, presque tout le gratin politique et diplomatique était présent. Les membres du gouvernement, les députés, les présidents des grandes institutions, les officiers, les compagnons « Baministes » ou ceux qui en reste, l’ex-président Goukouni Weddeye, le président de la Commission de l’Union Africaine, Moussa Faki, etc. C’est sous une ovation et des youyous que le Marechal Président entre dans la grande salle de cérémonie.

10h 10 min. La ministre Secrétaire Générale du Gouvernement, Mariam Mahamat Nour, avance au micro. Elle entame la lecture de l’acte officiel, notamment le décret 1417 portant élévation du Président. Ensuite, le Grand chevalier a procédé à l’habillement du Maréchal du Tchad. Le tout dans une atmosphère empreinte de solennité.

10h 25 min. Le PAN, Haroun Kabadi, prononce son discours. Il souligne le fait que cette distinction est accordée au président pour son parcours de militaire et pour les services rendus à la Nation. Mais aussi, pour les sacrifices qu’Idriss Déby Itno a consenti durant toute sa vie pour assurer l’intégrité du territoire, consolider la paix, la sécurité, la stabilité et l’unité nationale.

Il insiste sur ce titre.

« Je voudrais insister sur le fait que le titre de Maréchal n’est pas un grade, mais la plus haute distinction   militaire conférée à un officier général, pour avoir commandé en chef une armée, et avoir obtenu une victoire éclatante en temps de guerre », a précisé Haroun Kabadi. Il a rappelé le parcours remarquable du récipiendaire, Idriss Déby Itno. Au-delà de son parcours militaire, le Maréchal Idriss Déby Itno a aussi eu un brillant parcours politique, dit-il.

10h 49min. C’est au tour du Maréchal Président de prendre. Dans un discours de plus de 30 minutes, le récipiendaire est revenu sur son parcours et les circonstances qui l’ont amené à accepter cette distinction. 

« Je considère que cette consécration n’est pas exclusivement celle du Général d’Armée Idriss Déby Itno que je suis, sinon je n’aurais pas été autant touché par cet honneur que me font les représentants du peuple », déclare d’emblée le Maréchal du Tchad. Selon lui, à travers cette distinction, ce sont d’autres dignes filles et fils du Tchad qui sont honorés. « C’est le sacrifice, le courage, le patriotisme des milliers de soldats, de sous-officiers et d’officiers qui sont ainsi distingués. Ce sont les valeurs de fraternité, de résistance, de justice qui sont ainsi consacrées », dit le Président Idriss Déby Itno ».

11h 30min. La cérémonie prend fin. Le cortège présidentiel s’est ébranlé comme il est arrivé, à vive allure. La salle de la cérémonie se vide. L’esplanade de l’AN aussi.

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse