mercredi 16 juin 2021

Musique : Izra en solo

Written by  Nov 15, 2019

Israël, Izra pour les intimes, est le benjamin de la fratrie de 4 garçons et 1 fille du Groupe H’SAO. Il était le visage adolescent et doux du groupe. Nomade, installé en France tout en gardant pieds à terra dans sa ville d’adoption Montréal, il n’a rien perdu de l’énergie virevoltante de sa fringante jeunesse. Désormais il se lance en solo. Signe d’émancipation de sa fratrie ou envie d’indépendance ? Ni l’un, ni l’autre. Il prend juste son envol de jeune adulte avec son premier album solo qui sortira en 2020. Entretien avec cet artiste super-actif.

IZra, c’est qui ? 

Salamaleykoum. Moi, c’est Izra pour ceux qui ne me connaissent pas. Je suis chanteur et musicien tchadien depuis mon jeune âge. Disons 6 ans. J’ai intégré le groupe de mes grands frères H‘Sao à 8 ans. Aujourd’hui je travaille sur mon premier projet solo.

Ngandja, c’est un concept ou un genre musical ?

Le Ngandja est un rythme mystique, un rythme sur lequel les hommes initiés du sud du Tchad dansent lorsqu’ils sortent de leur retraite de la brousse. J’essaye d’en faire un concept cool et moderne afin qu’il soit accessible à tous. C’est pourquoi j’ai rebaptisé #NgandjaLife.

Quelle est sa particularité ?

Sa particularité c’est la complexité de son rythme. Il est savourant, mais pas facile à saisir ni à suivre. Bonne chance à ceux qui essayent de le reproduire. Des amis musiciens, des professionnels ont du mal avec ce rythme. C’est ce qui fait sa particularité. On ne se lève pas un matin en se disant, je vais faire du Ngandja.

À quand la sortie officielle de ton premier album solo ? Tes fans attendent.

Oui, c’est vrai. Beaucoup de monde attend mon premier album. Je n’ai pas de date précise. Je peux vous garantir qu’il sortira en 2020

La vidéo Ngandja life a eu plus 100. 000 vues en 2 mois. Ça augure bien pour l’album solo ?

Oui 100.000 vues en 2 mois je ne m’y attendais pas du tout. Pourtant Ngandja Life ce n’est pas du tout une chanson commerciale. Je l’ai sortie pour montrer quelque chose de différent et original. Et le résultat est là. Pour l’album en question, vous n’avez rien vu encore.

As-tu invité d’autres artistes sur l’Album ?

Oui ! J’ai des invités sur l’album, des belles surprises.

Vous roulez désormais en solo. Vous êtes installé en France. Comment se passe votre carrière dans ce pays ?

C’est vrai, je suis souvent en France. Mais je suis en garde partagé entre la France et Montréal. Je commence une carrière solo. Je suis à mon deuxième extrait. Jusque-là alhamdoulillah ça va.

Vous êtes l’artiste le plus populaire des artistes tchadiens. En 2020, peut-on s’attendre à des collaborations avec des artistes d’autres horizons ?

C’est flattant d’entendre ça… Des collaborations avec des artistes d’autres horizons définitivement oui. Un grand OUI même. Il y a avec qui c’est déjà bouclé. D’autres sont en cours de préparation. Je peux déjà vous dire que ça sera du jamais vu cet album.

Présentement, vous êtes à Montréal. C’est dans quel cadre ?

Comme je l’ai dit, je suis aussi installé à Montréal et en France. Je travaille sur différents projets. Je dois boucler deux clips, monter mon show et avec H’sao on a des dates de concerts.

C’est la fin. Un message particulier au public ?

Message particulier ? Bon ! un grand et gros merci pour le support. Je reçois beaucoup d’amour de partout. Restez connectés. Les nouvelles sont bonnes. PAPOU arrive en force.

Propos recueillis par Moussa Yayami, Hamid

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse

Votre Publicité sur Ialtchad Presse