mercredi 16 juin 2021

Pourquoi choisit-on toujours la guerre comme moyen d’expression ?

Written by  Déc 24, 2005

Pendant que certains responsables politiques regrettent d'avoir soutenu bec et ongles le président Deby, d'autres le qualifient de l'un des meilleurs chefs d'état que le Tchad ait connu et qu'il a apporté une véritable démocratie aux Tchadiens. Pendant que les uns le qualifient d'incarnation du désastre et du désordre, d'autres le qualifient d'un démocrate, loyale et soucieux du bienêtre de son peuple et de son pays et c'est la' la raison de sa longévité au pouvoir. Pendant qu'il est qualifié de premier responsable des dérives de la DDS et qu'il est connu pour son immoralité et ses détournements de biens publics par certains, il est vu comme un chef d'état-major discipline', qui n'a fait qu'exécuter des ordres et combattu pour son pays comme tout patriote exemplaire l'aurait fait.

Bien, en mettant de cote' la personnalité de Deby, qu'en est-il de l'état actuel du Tchad sur le plan économique, social, environnemental, politique, culturel, scolaire, sécuritaire ainsi que sur le plan des infrastructures et la liste peut être encore longue. La catastrophe a atteint son paroxysme dans tous ces domaines précités et pendant que la plupart des gens se demandent par quel miracle le Tchad tient encore debout, certains politiciens insouciants des problèmes du peuple se querellent sur les qualités et les défauts de leur ancien chef et bienfaiteur. Bien qu'étant président, Deby ne peut imposer sa volonté a toute la classe politique et de surcroît au peuple sans la complicité explicite de son entourage politique et familial qui accepte tous les caprices, même les plus ignobles, quoi que si l'entourage familial du président est bien connu, l'entourage politique ne peut être défini par aucun dictionnaire car tous les soi-disant politiciens(de l'opposition ou pas) ont défiles devant la porte du palais présidentiel a un moment ou un autre pendant ces 15 ans de règne pour bénéficier des largesses de l'empereur.

Alors s'il vous plaît arrêtez ces manœuvres politiques, cette hypocrisie connue de tout le monde et pour une fois pensons à ce pays en délabrement et en passe d'être hante' par les démons de la guerre. Pourquoi, nous Tchadiens, on a toujours tendance a' chercher des solutions dans la guerre ? Serions-nous incapables de trouver des solutions par le débat et le compromis ? A-t-on pense' aux conséquences humaines et socio-économiques d'une nouvelle guerre ? En quoi un autre changement par les armes pourrait-il être mieux que celui d’hier ? Les demandeurs de changement d'aujourd'hui ne sont-ils pas les hommes forts d’hier ? Une guerre n'est-elle pas toujours plus facile de la commencer que de la terminer une fois commencée ? Rappelons-nous des exemples récents de l'Iraq et de la Cote d'ivoire. Personne n'avait prévu que la guerre durerait autant. Réfléchissons avant d'agir car le contraire ne peut que ruiner les minces chances qu'on a encore d'échapper à un nouveau Libéria, Somalie ou Haïti.

Pour l'amour du Tchad, PEUPLE TCHADIEN, du petit au grand, du politique à l'apolitique, du riche au pauvre, de l'agriculteur au fonctionnaire, DEBOUT ET A L'OUVRAGE, conquérons nos droits et notre liberté que toutes les constitutions successives nous confèrent depuis octobre 1958.

Il y'a une arme beaucoup plus destructrice et fatale que les kalachnikovs et les M16 pour se faire valoir de ses droits, c'est la MANIFESTATION, faisons-en usage. Des manifestations pacifiques et disciplinées doivent non seulement souder la population entre elle mais elles obligeront les politiques a' aller dans le sens du peuple. On ne peut plus se permettre de s'asseoir en arrière et laisser des irresponsables chroniques décider à notre place, il est grand temps de se faire entendre, de prendre notre destin en main, refuser de rester sur le banc de touche et se faire marginaliser.
Chers compatriotes croyons au pouvoir de la démocratie mais soyons-en certain, jamais une vraie démocratie ne s'installera au Tchad tant que le pouvoir de l'amour ne surpassera pas l'amour du pouvoir.

Oumar Issa Senoussi

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse