jeudi 29 juillet 2021

Arts & Culture : Ialtchadement Mandargué

Written by  Jui 15, 2010

Issakha Digadimbaye alis Mandargué est un de nos grands comédiens. C’est avec singularité qu’il aborde des questions aussi importante comme celles de l’homosexualité, du nord-sud, de l’abus de pouvoir etc. L’artiste est captivant et chaleureux. Il parle de sa carrière et des difficultés de son métier. Découverte.

Ialtchad Presse : Si on veut vous faire connaître à nos lecteurs, que leur direz-vous ?
Mandargué :
Je m’appelle Issakha Digadimbaye alis Mandargué. Je suis comédien membre fondateur et dirigeant durant 13 ans de la troupe théâtrale Hassan Djamouss. Depuis 2 ans, je suis président de la compagnie artistique “Mandagué”. Ma troupe théâtrale est composée de 2 actrices et 6 acteurs. Je suis marié et père de 3 enfants.

Ialtchad Presse : Comment êtes-vous arrive au théâtre ?
Mandargué : C’est Presque par hasard que je me suis retrouvé dans le mode artistique. Cependant, il ne manque pas des artistes dans la famille. En 1987, mon grand frère qui était alors directeur artistique du théâtre Sagaie du Peuple présente une pièce et il manquait un enfant. Il m’a sollicité. Après présentation de la pièce, il m’a avoué sa satisfaction. Ainsi ont commencé mes premiers pas dans le théâtre.

Ialtchad Presse : Tes importantes réalisations ?
Mandargué : Chamarakha bachtana, Unité (Germaine et Mahamat), Iyal théâtre, Député Mandargué, Cercle des autorités etc.

Ialtchad Presse : Et si je veux devenir artiste au Tchad ?
Mandargué : Sans vouloir décourager quiconque, il faut s’attendre à un long chemin de croix. Et pour savoir combine c’est difficile dans ce pays, il faut vivre 1 jour seulement dans la peau d’un artiste. Pas des infrastructures nécessaires et avoir accès aux quelques rares infrastructures relève d’un labyrinthe de procédure et surtout des moyens démesurés. Le pire, c’est le manque de considération. On doit notre salut qu’en comptant sur soi-même.

Ialtchad Presse : Y a-t-il des astuces pour devenir un grand comédien comme vous ?
Mandargué : Pas vraiment, sauf quelques conseils. Aimer son travail, cohabiter avec l’indifférence de nos dirigeants, accepter les critiques d’où qu’elles viennent et surtout s’armer de persévérance.

Ialtchad Presse : Avez-vous un message à passer pour vos fans ?
Mandargué : De toutes mes luttes, la force et mon espoir ont été mes fans. Ils sont aussi en quelque sorte mes sources d’inspirations et ma croyance envers eux est inébranlable. Je leur dis merci pour leur soutien moral et intellectuel, je leur dois une reconnaissance infinie.

Ialtchad Presse : Pour finir mandargué ?
Mandargué : Je ne peux achever cet entretien sans concéder que ce Magazine est une opportunité pour bien des gens. Vous êtes un portail pour la culture, la jeunesse et pour bien d’autres activité socioculturelles. Je vous souhaite longue vie.

Entretien réalisé Fatimé Mahamat

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse