dimanche 2 octobre 2022

Parlons de la maladie d’Hémorroïde

Aoû 08, 2022

Dans le cadre de notre chronique santé, la rédaction d’Ialtchad discute avec un spécialiste en santé publique sur quelques maladies transmissibles et non transmissibles qui sévissent dans notre société. Dr Ferdinand Djerandouba, spécialiste en santé publique et consultant à l’Unicef de N’Djamena. Il nous parle de la maladie de l’Hémorroïde.

D’après les explications de Dr Ferdinand Djerandouba, l’hémorroïde est une inflammation et la dilatation excessive des veines hémorroïdaires pouvant causer des crises douloureuses. Pour lui, une bonne hygiène de vie limite les risques d’inflammation et lorsqu’une crise survient, des médicaments permettent de le traiter. Dans certains cas d’après lui, la chirurgie se révèle nécessaire.

Il explique que tout individu peut présenter un épisode hémorroïdaire à un moment ou à un autre de sa vie.  Il poursuit plus loin que la constipation est la principale cause des crises hémorroïdaires, car elle entraîne des efforts de poussée répétés pour l’évacuation des selles. Par ailleurs, une alimentation pauvre en fibres et une hydratation insuffisante provoquent le durcissement des selles, et rendent leur évacuation problématique et peuvent contribuer à la survenue d’une crise. Pour lui certains aliments semblent également favoriser les crises, notamment les viandes, les plats épicés, le café, le thé, les colas et divers alcools.

D’après lui, on observe par ailleurs que les crises hémorroïdaires qui se produisent plus fréquemment dans certaines familles. Certains facteurs augmentent la pression abdominale et, par conséquent, la dilatation des veines situées près de l’anus : le surpoids, la position assise prolongée ou la constipation chronique souligne-t-il. Encore plus loin d’après ces explications le  manque d’exercice, la position assise prolongée ainsi que des efforts physiques violents ou spécifiques (cyclisme, équitation par exemple) peuvent également favoriser les crises.

Chez la femme enceinte relate-t-il, il n’est pas rare que des hémorroïdes notamment apparaissent à la fin d’une grossesse ou après l’accouchement. La pression due à l’utérus, la constipation chronique pendant le dernier trimestre de la grossesse ou dans les semaines qui suivent la naissance, ainsi que les contractions lors de l’accouchement font enfler les veines et augmentent le risque de crise hémorroïdaire, souligne-t-il.

Préventions

Pour lui certaines mesures générales (hydratation, lutte contre la constipation et activité physique) peuvent permettre de prévenir les hémorroïdes. C’est pourquoi souligne-t-il qu’il est fortement conseillé de veiller à ce que les selles soient régulières et molles, en adoptant par exemple une nourriture riche en fibres alimentaires (fruits, légumes, céréales complètes) et en consommant beaucoup d’eau-conseil, t-il.

Deuxièmement selon Dr Ferdinand Djerandouba  la pratique de l’activité physique, quelle qu’elle soit, en évitant toutefois le cyclisme et l’équitation. Le mouvement, les exercices physiques réguliers activent la circulation et la digestion et préviennent ainsi la formation d’hémorroïdes. Pour lui il est nécessaire de suivre la règle valable pour toutes les affections veineuses : plutôt marcher ou se coucher que rester debout sans bouger, ou assis de manière prolongée conseil, t-il.

Traitements

D’après Dr Ferdinand Djerandouba, le traitement des hémorroïdes repose sur des médicaments contre la douleur, pendant 1 à 2 semaines. Dans certains cas, une ligature ou une sclérose des vaisseaux hémorroïdaires distendus, voire une opération chirurgicale, se révèle nécessaire. Pour lui les médicaments dits veinotoniques sont également prescrits dans le traitement des crises d’hémorroïdes, souligne-t-il. La prévention des rechutes repose sur la prévention de la constipation : hydratation suffisante, alimentation riche en fibres, activité physique régulière, précise-t-il.

Djénom Josiane

  • AIMEZ / PARTAGEZ AUSSI LA PAGE IALTCHAD PRESSE
    1. Arts & Culture
    2. Musique
    3. Mode-Beauté

    -Vos Annonces sur le site Ialtchad Presse-

    1. Divertissement
    2. Sports
    3. Mon Pays