lundi 8 août 2022

Les bienfaits de la consommation des légumes

Juil 27, 2022

Oseilles, épinards, choux, feuilles de maniocs, feuilles de haricots sont des légumes les plus consommés par les N’Djamenois. Étalés partout aux marchés de la capitale tchadienne. Seulement, la plupart de ces légumes sont périodiques et viennent de Koussérie, ville camerounaise frontalière du Tchad. Les nutritionnistes conseillent de consommer régulièrement du légume pour bien maintenir sa santé. Reportage.

Les légumes sont vendus dans les différents marchés de la capitale tchadienne, N’Djamena. Plusieurs variétés sont proposées par les vendeuses aux clientes. Citons, épinards, boudou, ngago, oseilles, feuilles de maniocs, feuilles de haricots, choux moringa, etc. Selon certaines vendeuses que nous avons interrogées, la plupart des légumes étalés aux marchés proviennent du Cameroun voisin, de Moundou ville économique du pays et du lac-Tchad. Elles les acheminent avec beaucoup de peines et tracasseries. Ladjoga Martine est aussi vendeuse des légumes depuis 30 ans. Elle souligne qu'elle achète ses légumes comme les choux, et ngago à Koussérie, Moundou et au Lac pour les revendre ici. « Les choux sont vendus cher parce qu’on les exporte avec beaucoup de difficultés, on nous arnaque assez dans nos mouvements. Si les clientes trouvent que  les prix sont exorbitants, elles ont raison il faut qu’on gagne quelques choses en retour. Nous avons assez des clientes, mais quelques fois le problème de conservation nous fait perdre nos légumes comme les épinards, oseilles, feuilles de maniocs et feuilles d'haricots », confie-t-elle.

Maxim Madjou consommateur rencontré devant l’étal de Ladjoga Martine. Il achète les choux, et affirme que sa famille et lui aiment savourer la sauce des choux accompagnés d’oseille. « Malgré les incapacités, on se défend quelques fois au quotidien pour manger la sauce des choux. Si madame nous présente ce plat au menu du jour, mes enfants et moi sommes à l'aise. Puisque c’est notre goût préféré », dit Maxim.

Toussainte Magoume consommatrice rencontrée au grand marché de la ville de Ndjamena préfère manger le boudou avec l’oseille « quand je prépare la sauce de boudou je savoure bien et l’appétit même vient seule. Après avoir mangé ce plat, je prends beaucoup de l'eau et je me sens bien ». Contrairement à Maxim, Toussainte n'aime pas les choux, « le jour où je ne trouve pas mon boudou je prends le moringa, mais ma sauce préférée c'est le boudou », souligne-t-elle.

Pour les nutritionnistes, les légumes donnent de l’énergie, éveillent les vigilances, l'efficacité au travail. Elles apportent à l'organisme des éléments indispensables pour son bon fonctionnement, expliquent-ils. Les nutritionnistes soutiennent que les légumes sont riches en vitamines et en minéraux. Les légumes jouent un rôle protecteur dans la prévention des maladies, disent-ils.

Oblom Jean, doctorant en nutrition et alimentation et sciences des aliments à l'université Abdou Moumouni, conseille la consommation des légumes. D'après lui, il faut s'assurer que les conditions d'hygiène sont respectées. Le contraire, dit-il, c’est le risque de contamination par microbes. « Les légumes font partie des 7 groupes des aliments. Elles sont considérées comme une alimentation santé, à cause de leur forte teneur en eau et faible densité chlorique. Leurs richesses en fibres en font des alliées du quotidien », dit-il. Les fibres sont indispensables pour à notre alimentation et notre bien être en général, ajoute-t-il

Haoua Adoum Ibeth

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse

  1. Divertissement
  2. Sports
  3. Mon Pays