lundi 8 août 2022

Bac 2022 : Corrections avancées, résultat pas prêts mais bientôt

Juil 14, 2022

Les travaux sur la correction des copies des examens de première épreuve du baccalauréat 2022 avancent bien. Mais dire que tout est fin prêt pour proclamer les résultats il est encore très tôt. La rédaction de Ialtchad presse s’est rendu à l’Office national des examens et concours du supérieur (Onecs) s’enquérir de la situation. Reportage.

Les enseignants, président de jury des centres de composition du Baccalauréat travaillent encore sur les copies des candidats à l’Office Nationale des Examens et Concours du Supérieur (Onecs) que se déroule les travaux.

D’après le président du jury Andjaffa Djaldi Jimon les travaux sur les résultats du baccalauréat sont avancés, mais dire que tout est déjà fin prés ce trop tôt, précise-t-il. Pour lui si tout est prêt c’est que les organisateurs du baccalauréat se réfèrent à la proclamation des résultats. Selon lui, il n’y a pas lieu de pronostiquer que d’ici le lendemain les résultats seront disponibles. Il poursuit plus loin qu’il n'y a pas trop de difficultés qui pourrait empêcher de proclamer les résultats d’ici 20 jours. D’après lui, il y a des difficultés, mais elles sont minimes. Car selon lui ce n’est pas évident de traiter 97 000 candidats en 2 ou 3 semaines, explique-t-il. Les défis qui sont à relever sont là. Ces difficultés sont essentiellement liées à la nature d’examen. Le sujet relatif à la composition des secondes épreuves écrites du Baccalauréat, Andjaffa Djaldi Jimon explique que : « ce qui préoccupe plus les jurys à l’heure actuelle c’est la proclamation des résultats des premières épreuves. C’est une fois terminé que nous allons nous pencher sur les deuxièmes séries », martèle-t-il.

Il poursuit en soutenant qu’à l’heure actuelle les esprits sont plus mobilisés pour les résultats. Concernant les statistiques selon le président du jury, ils sont pronostiqués quand ils sauront les nombres exacts d’admis. Mais rien n’est encore sûr. Ils sont donc encore très loin de données les statistiques, car c’est partant des résultats qu’il y aura statistique précise-t-il. Suite aux agressions des surveillants, des présidents des jurys lors de compositions des épreuves passées, Andjaffa Djaldi Jimon comme le Syndicat des Enseignants du Tchad (SET) lance un appel au gouvernement,  aux candidats et aux parents d’élèves de s’impliquer personnellement pour le bon déroulement des secondes épreuves du baccalauréat afin d’éviter que les incidents comme celui de Bol ne se reproduisent, dit-il.

Djénom Josiane       

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse

  1. Divertissement
  2. Sports
  3. Mon Pays