lundi 8 août 2022

Transition : Le président de la transition réagit aux propos du sénateur américain Bob Menendez

Juil 13, 2022

Le président de la commission des affaires étrangères du Sénat américain Bob Menendez a exigé le 11 juillet dernier au sénat que la transition actuelle au Tchad découle sur une vraie démocratie. Le président a réagi au bond sur cette proposition de résolution du sénateur américain. Certains approuvent la résolution, d’autres qualifient d’ingérence aux affaires internes du pays. Reportage.

La réaction la plus chaude 24h à 48h plus tard est venue du Président du Conseil Militaire de Transition Mahamat Deby Itno aux propos du sénateur américain Bob Menendez en disant que ce n’est pas un sénateur américain qui n’arriverait pas à situer le pays sur la carte qui va donner de leçons et des orientations aux chefs d’États africains. Le PCMT précise que ce temps est révolu et précise que le Tchad est un État souverain.

La proposition d’une résolution au Sénat américain suggérée par le président de la commission des affaires étrangères une résolution en faveur de la démocratie au Tchad et demande au président du conseil militaire de la transition d’organiser les élections présidentielles à la fin de la transition, c’est-à-dire d’ici la fin d’année, conformément au calendrier approuvé par l’union africaine. Il demande aussi aux militaires au pouvoir de respecter leur engagement de ne pas se présenter à la prochaine présidentielle.

Cette proposition de résolution a fait réagir d’autres acteurs de la politique tchadienne.

Pour le président du parti « Les transformateurs », parti d’opposition, Dr Succès Masra, personne ne dirigera le Tchad en voulant confisquer le pouvoir de manière non démocratique, sinon il y’aura plusieurs Tchad à diriger. Le jeune opposant souligne que le sénateur Bob Menendez a répété ce que le secrétaire aux affaires étrangères a dit au PCMT et qui a été réitéré par la chargée des affaires étrangères de l’ambassade des États-Unis (USA) au Tchad. Selon lui, les Américains dans leur ensemble sont en train de dire quelque chose sur laquelle le conseil militaire de la transition (CMT) s’est engagé. Il rappelle que le CMT avait réuni tous les diplomates accrédités au Tchad et leur a promis de remettre le pouvoir à un gouvernement à la fin de la transition par une élection présidentielle démocratique. Dr Succès Masra ajoute que le CMT a fait la même promesse aux partenaires tels que la France, les USA et l’UA. Le président du parti Les Transformateurs estime que ceux qui assurent actuellement la transition ne peuvent pas être juges et parties. Il soutient que les promesses et les engagements ont été les seules raisons pour lesquelles les américains, les Français et autres partenaires ont continué à soutenir le CMT sur les plans militaires et financiers. Il affirme que si maintenant le CMT se dédit, sa parole n’aura plus de valeur, la confiance aura disparu et on ne sera pas en train de s’acheminer vers la démocratie. Dr Succès Masra affirme que le sénateur Bob Menendez a pris une résolution qui est une première dans l’histoire qui montre que les Américains observent de près ce qui se passe au Tchad. Il ajoute que ce sénateur connaît notre pays et qu’il a eu l’occasion de le rencontrer au Sénat américain en 2019. L’opposant soutient aussi que le gouvernement américain a beaucoup investi pour la transition et a le droit de demander le respect des engagements aux autorités de la transition en organisant les élections transparentes et démocratiques.

Le PCMT a réagi en disant que ce n’est pas un sénateur américain qui n’arriverait pas à situer le pays sur la carte qui va donner de leçons et des orientations aux chefs d’États africains. Le PCMT précise que ce temps est révolu et précise que le Tchad est un État souverain.

Jules Doukoundjé

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse

  1. Divertissement
  2. Sports
  3. Mon Pays