lundi 8 août 2022

Culture : Des musiciens américains et tchadiens en concert duo

Juil 04, 2022

 « TIM-ARMACOST Quarter », un groupe d’orchestre de jazz classique américain et les instrumentalistes du ballet national tchadien, ont offert un grand concert, hier samedi 02 juillet à la Maison de la Culture Baba Moustapha. Après 3 jours de formation et de partage d’expériences, le mixage entre  les sonorités musicales tchadiennes et américaines a donné un rythme exceptionnel au Jazz classique. Reportage.

C’était un public arc-en-ciel, un climat de brassage et de joie ambiant dans la salle de concert, sous le rythme harmonieux du balafon, de la guitare, du tam-tam, de la basse, etc, qui a égaillé les spectateurs et embellit par la beauté rythmique de ces deux cultures musicales réunies. Et qui a arrosé un même message « d’amour » à travers la musique.

8 morceaux musicaux ont été joués dont quatre (4) joués par le groupe TIM-ARMACOST et 4 joués en commun avec le groupe du ballet national.

En honneur de ce jumelage culturel, le conseiller de culture à l’ambassade d’Amérique, M. Keith Hughes a exprimé  sa grande satisfaction pour la réussite de cet événement et son admiration pour la musique folklorique tchadienne. «  J’aime beaucoup le rythme de la musique folklorique tchadienne, il y a en elle un rythme très harmonieux exprimant l’originalité et les sentiments avec précision. Le jazz est la musique de l’âme et l’une de plus grande réalisation américaine », a-t-il martelé.

« J’aurais souhaité accompagner et aider le groupe, mais malheureusement, il n’y a pas assez d’argent. Tout de même nous garderons le contact avec les musiciens. Nous ne pouvons pas créer un centre culturel, mais nous travaillons en étroite collaboration avec les centres culturels du pays. Nous contribuons au développement de ces centres et espérons organiser un grand évènement culturel dans l’avenir ».

Selon ses propos, le groupe TIM-ARMACOST est un de meilleur orchestre de la ville de New York.  L’orchestre était invité par l’ambassade des États-Unis d’Amérique au Tchad, pour la célébration de l’indépendance des États-Unis d’Amérique, le 4 juillet.

« L’idée nous est venue quand nous avons découvert la musique tchadienne. Nous nous sommes dit pourquoi ne pas organiser une compétition et partager des expériences », dit l’orchestre New- yorkais.

Une compétition avait été organisée du 27 au 29 juin 2022, à l’espace culturel Themacult avec plus de 200 personnes. 5 candidats du ballet national étaient retenus. Les heureux sélectionnés ont bénéficié de 3 jours de formation et d’expérience dans le local de la Maison de la Culture Baba Moustapha.

« C’était une expérience partagée, nous leur avons appris notre mélodie traditionnelle. Ils nous ont appris le Jazz. La musique tchadienne est la mère de toutes les musiques », commente le chef des instrumentalistes tchadiens, M. Guindja Mah. Il regrette le manque d’intérêt des Tchadiens pour la musique locale.

Le groupe TIM-ARMACOST fera une visite à la cité de Gaoui et achèvera sa visite par une tournée de la ville avant de rentrer au pays de John Biden.

Mariam Mahamat Abakar

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse

  1. Divertissement
  2. Sports
  3. Mon Pays