lundi 8 août 2022

1ère édition du Festival « Boissons Locales » à N'Djamena

Jui 30, 2022

Les « boissons locales » valorisées ce jeudi 30 juin. Un tout premier festival ouvert, ce matin au Centre culturel Talino Manu à N'Djamena par Mahamat Hissein Fredé, Inspecteur général du ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Promotion de l’Entrepreneuriat. Reportage.

C'est parti pour la toute première édition du festival dédié aux boissons locales (FESBOL) . Le thème  est : « boissons locales, source d’entrepreneuriat pour la jeunesse tchadienne ». C'est dans une ambiance bonne enfant ce matin au centre culturel Talino Manu de Moursal que ce festival nouveau genre a démarré. Mahamat Hissein Fredé, Inspecteur général du ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Promotion de l’Entrepreneuriat coupe le ruban et officialise le lancement.  Des stands des produits et mets variés sont accessibles aux publics N'Djamenois du 30 juin au 03 juillet 2022. D’autres activités culturelles et musicales vont maintenir l'ambiance au cours de ce festival sur l’esplanade du Centre Talino Manu.

Selon Nérolel Mbounadé Firmine et Bétioum Koussidi Christelle, initiatrices du FESBOL, la promotion et la valorisation de la production locale constituent les véritables enjeux pour ces entrepreneurs locaux.  A leurs avis, au-delà de l’exposition et de la vente des boissons, des séances de formations sur plusieurs thématiques et la vente des mets locaux sont également prévues. Elles affirment que ce Festival permet aussi aux délégations venues d’ailleurs et d’ici d’exposer sur les boisons locales et la gastronomie.

Pour le représentant du ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Promotion de l’Entrepreneuriat, ce festival s’inscrit dans le cadre du programme de son ministère. C’est une initiative à encourager, dit-il. Il va plus loin et promet que le festival de boissons locales va être célébré l’année prochaine à sa juste valeur avec le concours du ministère de tutelle. Car soutient-il, leur département ambitionne accompagner tous les projets de développement culturel.

Quelques curieux visiteurs interrogés sur les lieux se plaignent du prix de la boisson locale. « Il est vrai qu’elles se sont bien organisées, mais 500fcf pour une petite bouteille de boisson locale c’est très cher tout de même », disent les uns. Les autres estiment à leur avis que c’est normal de vendre à un prix raisonnable au prorata de leurs investissements pour la transformation.

L’exposition compte plus de dizaines de stands tous équipés de produits bio-naturels.

Mariam Mahamat Abakar
Nadège Houtinto

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse

  1. Divertissement
  2. Sports
  3. Mon Pays