samedi 2 juillet 2022

BEF, la correction avance

Jui 13, 2022

La correction du BEF avance à grands pas, les copies sont disponibles, les correcteurs sont au point œuvre dans la phase de dépouillement, si tout va bien le résultat sera connu dans un peu de temps Ialtchad Presse a fait un tour ce matin 13 juin 2022 pour constater les faits. Reportage.

Après les épreuves écrites, c’est l’heure de la correction. Les oraux et les épreuves physiques, le secrétariat du BEF du centre de Félix Éboué s’active à grands pas. Heure est au dépouillement et le comptage des notes. Dans la salle tout est calme, les membres du secrétariat sont concentrés. Les uns appellent les noms et le numéro de chaque candidat, les autres mentionnent sur les procès-verbaux.

Les membres du secrétariat interrogés affirment que le travail est bien avancé, et dans les bonnes conditions. « Nous sommes en phase de dépouillement et relevée des notes. Certains élèves ne connaissent pas écrire leur numéro ou écrivent le numéro de leur voisin », expliquent-ils.  La correction demande une organisation méthodique, le secrétariat est en place et centralise les copies pour le dépouillement. Joseph Siabé Haroun ajoute qu’ils sont à la phase de relevée des notes et il reste les copies qu’ils n’ont pas identifiées. « Nous vérifions copie par copie, ajoute ce dernier. Nous avons quelques soucis sur les noms puisque les listes sont centralisées à la direction des examens et de concours et une partie à la délégation, cela nous cause énormément de problèmes ». Il dit que le travail ne semble pas parfaitement maîtrisé, il y a des doublons. « Certains élèves se trouvent avec deux numéros et d’autre sans numéro donc nous sommes obligés de nous rapprocher des inspections pour remédier à cette situation.  Les correcteurs déplorent que les listes soient centralisées là où ça ne devrait pas être. Les listes devaient établit dans les centres que les candidats devaient être inspectées et les délégations interviendrons pour vérifier la véracité des listes.    

Pour le président du centre de Félix Éboué, la correction s’est passée dans des bonnes conditions, « nous avons au total 30 correcteurs, après la correction nous avons fait les épreuves orales et physiques puis le report des notes et les procès-verbaux. Nous attendons les notes des épreuves orales et physiques pour insérer ensuite nous allons procéder à la délibération ».

Les résultats sont attendus dans quelques jours, en attendant les élèves doivent prendre leur mal en patience.

Ousmane Bello Daoudou

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse