vendredi 1 juillet 2022

Exposition : produits locaux tchadiens mis en valeur

Jui 10, 2022

L’association Bet Al-Nadjah en partenariat avec l’Agence française de Développement (AFD) organisent une exposition temporaire du 10 au 11 juin 2022 à l’Institut Français du Tchad (IFT) dénommée « Valorisation des produits locaux » sous le slogan « Je consomme locale ». Cette exposition regroupe les petites et moyennes entreprises (PME) qui exercent dans la transformation et la valorisation des produits locaux, l’environnement, la couture, etc. Reportage.

Dans le cadre de ses activités, l’association Bet AL-NADJAH organise depuis ce matin du vendredi 10 juin une exposition des produits locaux afin de valoriser et d’encourager la consommation des produits faits par les PME tchadiennes.  8h,  la mise en place des stands des promoteurs est terminée. Une trentaine d’exposants composés majoritairement des femmes, des jeunes filles et quelques hommes ont présenté au public des produits locaux variés. On y trouve les céréales nutritives pour la préparation de la bouillie, des dattes transformées en yaourt fermenté, oseille, gingembre et citron en poudre, le café traditionnel, les savons cosmétiques à base de beurre de Karité, des tissus en fibre, etc.

Pour El-Djima Mahamat visiteuse, l’exposition est parfaite. Elle relève que tout est traditionnel et biologique. Elle ajoute que ce genre d’initiative est à saluer et à encourager.  « Voir mes sœurs occuper presque tous les stands démontre à suffisance que la femme tchadienne a pris conscience de son destin », dit-elle. À  côté Djarabé Emmanuel, visiteur confie que cette exposition est un plus pour la population et les jeunes entrepreneurs qui travaillent dans l’industrie des produits locaux. Il souligne que « cette initiative incitera d’une part la population à consommer locale et d’autre part les entrepreneurs à valoriser nos produits locaux et générer des revenus ».

Si cette exposition est une satisfaction pour les visiteurs, les entrepreneurs ne sont pas du reste.

Mme Ripsa Weko, exposante et présidente du Groupement des Femmes Brodeuses, Tisseuse, Teinturières et Maroquinerie se dit satisfaites de cette exposition. Elle affirme que ces deux jours leur permettra d’exposer, de valoriser et de liquider ses divers produits comme les tissus fabriqués localement à base du coton tchadien par des tisserandes et brodeuses du groupement, des sacs en cuire de chèvres, vaches, chameaux, etc. « Nous fabriquons des tissus faits à 90% des matières locales et dessins inspirés des arts rupestres de grottes du Tibesti et tant d’autres choses », affirme-t-elle.

Aicha Abba Akhouna, exposante et Directrice générale de Gahwa Akhouna confie que son entreprise transforme localement les grains de café importés de la Centrafrique en poudre accompagnés de gingembre naturel et l’emballe de façon moderne.  

Konombaye Nayaram est aussi exposant et spécialiste de transformation alimentaire des produits locaux. Il souligne que son entreprise Ets Ko-Nar transforme le poids de terre, le manioc et les céréales en farine emballée pour une nutrition saine et bio. Il affirme que ces produits sont enrichissants pour les enfants mal nourris les femmes enceintes, les diabétiques, les anémiés et les personnes de troisièmes âges.  Il relève aussi que leurs produits sont purement locaux et proviennent essentiellement du sol tchadien. Konombaye Nayaram martèle que son « entreprise est la seule à fabriquer cette farine et livrer dans toute la capitale et bientôt dans l’ensemble du territoire».

Côté stands cosmétiques, Imane Annadif exposante et Directrice générale de « Tchad Natural Cosmetics » dit, « je transforme le beurre de karité en savon cosmétique, en huile de cheveux. Je fais aussi le gommage à base d’huile de palme… ». Ses produits locaux transformés en cosmétiques rendent naturelles les femmes et luttent efficacement contre la dépigmentation, dit-elle.

Si les uns s’occupent de la transformation des produits agroalimentaires, le cosmétique, Makaila Abdramane Djibrine  quant à lui s’occupe de l’environnement, de l’hygiène et l’assainissement.  Selon lui, son entreprise Maka service s’occupe de l’entretien de latrines traditionnelles. Il soutient, « nous transformons les latrines traditionnelles en sanitaire moderne. Nous éliminons les eaux usées par aspiration, chez nous, on propose également le curage des latrines avec des tricycles ».  Il ajoute que l’entretien des latrines constitue une richesse pour la santé humaine et l’environnement, le contraire causera d’énormes dégâts tant pour la santé que pour l’environnement, conclut-il.    

Youssouf Rahma Amane président de l’Association Bet AL-Nadjah et initiateur de cette exposition affirme que c’est avec l’appui financier de l’AFD et d’autres partenaires stratégiques que ce projet a vu le jour. Il vise d’abord à accompagner les porteurs des projets des produits locaux, ensuite à les aider à atteindre leurs objectifs  et  enfin à réduire le chômage en milieu jeune. Youssouf Rahma Amane promet que cette initiative ne sera pas la dernière, elle se tiendra une fois chaque mois.

Signalons que cette exposition temporaire de deux jours vise à valoriser la consommation locale et booster les entrepreneurs tchadiens qui exercent dans la transformation des produits locaux.

Ousmane Bello Daoudou
Abderamane Moussa Amadaye

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse