samedi 2 juillet 2022

Massacres à Kouri-Bougoudi : Des Tchadiens se prononcent

Mai 27, 2022

À Kouri Bougoudi dans la province du Tibesti, à l’extrême nord, un conflit meurtrier a eu lieu sur le site d’exploitation artisanale de l’or. Il y a plusieurs morts. Cet évènement n’a laissé personne indifférent, citoyens, défenseur des droits de l’Homme et homme politique ont réagi au micro d’Ialtchad Presse. Vox pop

La nouvelle sur les massacres entre Tchadiens sur le site d’exploitation d’or à Kouri Bougoudi a fait couler d’encre et des salives. Pour certains citoyens rencontrés ce matin à l’exemple de Nadjla Hassan,  il est anormal de voir des Tchadiens s’entretuer pour des choses qui ne valent pas une vie humaine. « Notre génération doit prendre conscience, la guerre n’a aucun intérêt. Le gouvernement doit prendre ses responsabilités afin de ramener l’ordre à Kouri Bougoudi et dans l’ensemble du pays», soutient-elle.

Un autre citoyen, Yaya Hassan estime pour sa part qu’il est absurde que des Tchadiens s’entretuent entre eux, il interpelle « le gouvernement à arrêter les responsables de ces massacres et de les juger conformément à la loi de la République ».

M. Lazard, Vice-président de l’Association Tchadienne pour la Promotion et la Défense des Droits de l’Homme (ATPDH) affirme que c’est bien malheureux ce qui s’est passé à Kouri Bougoudi, « des Tchadiens meurent bêtement pour des richesses épuisables. La vie humaine n’est pas l’équivalence d’une richesse» dit-il. Il soutient que si les Tchadiens s’entretuent c’est parce que les conditions de vie sont extrêmes, la vie est devenue chère, le manque d’emploi, etc. Chacun veut subvenir par tous les moyens à ses besoins. Il souligne également que l’or du Tchad, la population n’en bénéficie pas. Toute cette richesse va dans les poches de tierces personnes. « Le gouvernement doit prendre ses responsabilités et partager de façon équitable les richesses nationales ».

Ordjei Abderahim Chaha, Président du Parti Rassemblement pour la Justice et l’Égalité au Tchad (RAJET), «  la présence des cadres militaires incompétents à Kouri Bougoudi guidés par la quête effrénée du gain facile est à l’origine de ses violences. Le gouvernement doit s’impliquer, impliquer tout le monde dans la gestion de la chose publique. Il faut intégrer et affecter des cadres civils et des administrateurs militaires compétents dans les provinces. C’est crucial afin de remettre de l’ordre et faire régner l’autorité de l’État ».

Abderamane Moussa Amadaye

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse

Votre Publicité sur Ialtchad Presse