lundi 8 août 2022

CEN-SAD : réunion des experts juristes à N’Djamena

Mai 23, 2022

Il s’est ouvert ce matin, 23 avril  à N’Djaména la réunion des experts juristes des États membres de la Communauté des États Sahélo-Sahariens en abrégé « CEN-SAD » pour examiner les projets de texte de base de cette institution régionale et de ses organes spécialisés. Reportage.

En réponse aux directives de la 21e Session ordinaire du Conseil Exécutif de la CEN-SAD tenue au mois de mars dernier à Rabat, au Royaume du Maroc, se tient dans la capitale tchadienne la réunion des experts juristes des États membres de la Communauté des États Sahélo-Sahariens.  Durant deux (2) jours, les experts juristes de la CEN-SAD sont appelés à examiner les projets de texte de base nécessaires au bon fonctionnement de cette organisation internationale et de certains organes spécialisés en particulier.

Dans son allocution d’ouverture, le Secrétaire Exécutif (SE) de la CEN-SAD, S.E.M Brigi Rafini a souligné que cette réunion entre dans le cadre de la mise en œuvre de la réforme institutionnelle décidée par la conférence des Chefs des États et de Gouvernement. Il ajoute que pendant deux (2) jours, les experts juristes de la CEN-SAD vont examiner six (6) avant projets de textes relatifs au protocole additionnel portant création du Centre de Lutte contre le Terrorisme de la CEN-SAD ; etc.

Pour lui, l’examen des avant-projets vont permettent de donner un cadre légal à l’instance du Centre de Lutte contre le Terrorisme, son opérationnalisation en tant qu’organe spécialisé de la CEN-SAD afin de se conformer avec les dispositions du Traité révisé et sa cohérence avec les objectifs assignés. Le SE Brigi Rafini relève aussi que ses avant-projets vont permettent d’assurer le bon fonctionnement de deux (2) nouveaux organes crées par le Traité révisé et enfin la mise à jour du texte de cette auguste institution. Le SE de la CEN-SAD a estimé que cet « atelier constituera un creuset d’échanges entre les spécialistes qui doit permettre un examen approfondi en vue d’assurer la viabilité et l’efficience des structures et organes concernés » conclut-il.

Pour le Directeur de Cabinet du ministre des Affaires étrangères, M. Apollinaire Mogombaye, représentant le Président en exercice de la CEN-SAD, l’espace CEN-SAD est confronté à de multiples défis qui s’amplifient et qui nécessitent un sursaut collectif. Selon lui, la réunion des experts juridiques à N’Djamena permettra la redynamisation et la consolidation cette institution. « Nous aurons ainsi donné à la CEN-SAD tous les instruments requis pour un travail de meilleur rendement », affirme-t-il.

Il faut rappeler que la CEN-SAD a été créée à Tripoli en Libye, le 04 février 1994. Elle regroupe à 25 Etats membre et est l’une des huit (8) Communautés économiques régionales (CER), reconnues par l’Union africaine (UA) comme piliers de l’intégration sur le continent pour le développement économique social et durable de l’Afrique.

Abderamane Moussa Amadaye

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse

  1. Divertissement
  2. Sports
  3. Mon Pays