samedi 2 juillet 2022

Transition politique : formation des responsables des médias publics et privés pour booster la participation citoyenne

Mai 17, 2022

Le réseau des journalistes reporters tchadiens (RJRT), en partenariat avec National Endowment for Democraty (NED) a organisé un atelier de formation des responsables des rédactions des médias publics et privés sur la couverture médiatique de la transition. Cette rencontre de 2 jours a pour objectif de renforcer la capacité des médias à booster la participation citoyenne à la transition politique au Tchad. Reportage.

Pour booster la participation des citoyens à la transition en cours, le réseau des journalistes reporters tchadiens(RJRT), en partenariat avec National Endowment for Democraty (NED) organise un atelier de renforcement de capacité des responsables des médias publics et privés. Pendant deux les responsables de ces médias vont échanger sur les voies et moyens pour encourager les citoyens tchadiens à participer pleinement au processus de la transition en cours.

Pour le président de l’Union des journalistes du Tchad (UJT) Abbas Mahamoud Tahir l’organisation de cette formation répond à un objectif impératif : celui de renforcer les compétences des responsables des médias chargés de décider du contenu et de la publication d’une information. Selon lui, l’un des résultats attendus, est d’assurer une organisation et un management optimal des rédactions respectives, en serrant au plus près la question de l’éthique et de la déontologie du journaliste, dans le traitement et la publication des informations en période de transition. Le président de l’UJT souligne que le Tchad, à l’instar des pays de la sous-région très instables en termes institutionnel, sécuritaire, social et politiques, cherche la voie qui est la sienne. Il rappelle que la transition militaire, intervenue à la mort de l’ancien président Idriss Deby en Avril 2020, est l’une des étapes majeures devant emmener les tchadiens de tous les bords politiques à asseoir le fondement de la République et de promouvoir les valeurs républicaines pour restaurer la stabilité et, partant enclencher la marche résolue vers le développement. « Vous conviendrez certainement avec moi, que cette phase que les tchadiens souhaitent de décisive, porte en elle assez des questions susceptibles de mettre en branle l’élan, si l’on n’y porte pas attention, de la voie de sortie de la crise par les autorités publiques » dit le président de l’UJT. Pour cela, dit-il, les journalistes tchadiens, du public ou du privé, ont l’impérieux devoir d’apporter des informations vérifiées pour réduire, voire contenir significativement ces tensions sociales et politiques.

Dans son allocution, le secrétaire exécutif du réseau des journalistes reporters tchadiens (RJRT), Leubnoudji Tah Nathan, affirme que cette activité fait suite à celle que le RJRT a organisé l’année dernière qui consistait à la promotion de la liberté de presse et d’opinion, mais aussi de l’engagement civique au Tchad. Pour l’objectif de cette rencontre avec les responsables des médias publics et privés est de booster une participation citoyenne. Selon lui, la transition en cours met en prise plusieurs acteurs politiques, tels que les partis politiques, les acteurs et activistes de la société civile et les politico-militaires. Le secrétaire exécutif du TJRT soutient que dans cette bataille sans merci, il arrive que les médias oublient le détenteur du pouvoir qui est le citoyen. C’est cet optique, ajoute Leubnoudji, il faudrait amener le dépositaire du pouvoir qui est le citoyen à savoir quel rôle il doit jouer objectivement et positivement pour qu’au bout de cette transition qui doit amener à un retour à l’ordre constitutionnel. Pour cela ni les acteurs politiques, c’est-à-dire ceux qui cherchent à conquérir et à conserver le pouvoir, ni les politico-militaires qui cherchent de par voies diverses à arriver au pouvoir. Il souhaite que la population s’engage et soit au centre des décisions et au centre de ce qui doit être fait. « Et pour cela, les professionnels des médias puissent jouer pleinement leur rôle eux-aussi acteurs politiques » explique-t-il.

Jules Doukoundjé  

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse