dimanche 22 mai 2022

Le patronat tchadien dénonce la pénurie du gasoil

Mai 11, 2022

Le Conseil National du Patronat tchadien (CNPT) était face à la presse hier lundi 09 mai 2022. Il a dénoncé à travers, la pénurie du gasoil et appelle le gouvernement à prendre des décisions qui s’imposent afin de sauvegarder l’intérêt public. Reportage.

Le Conseil National du Patronat tchadien sort de son silence pour dénoncer la raréfaction du gasoil depuis plus deux mois dans la capitale. D’après les informations recueillies par le patronat, les marketeurs affirment que la raffinerie de Djarmaya et l’Autorité de Régulation du Secteur pétrolier Aval du Tchad (ARSAT), n’arrivent plus à répondre à leur commande. De plus, ces deux institutions de l’État incitent les marketeurs à l’importation du gasoil. Le président du Patronat tchadien Bichara Doudoua  affirme que l’importation du carburant coûte extrêmement cher. « Le conseil du patronat tchadien croit et soutient que c’est bien au régulateur ARSAT qu’incombe la mission de juguler la crise de concert avec la raffinerie. Logiquement, il revient à cette plateforme sous la houlette du régulateur d’importer la quantité nécessaire pour améliorer l’offre du gasoil au niveau de la raffinerie ». Le patronat rappelle la mission de l’ARSAT qui est celle de maintenir le prix du carburant à la pompe auquel le ministère du Pétrole tient. L’ARSAT  doit aussi garantir la fourniture du carburant aux exploitations respectives, a-t-il ajouté.

De son côté, l’Autorité de Régulation du Secteur pétrolier Aval du Tchad en collaboration avec le Conseil national des pétroliers ont mené une opération de contrôle à travers la ville de N’Djamena. Pendant cette opération, le directeur de l’ARSAT, Adoum Djimet Saboune a expliqué que cette baisse de l’offre est due essentiellement au manque de collaboration de certains marketeurs et distributeurs qui décident de vendre de manière frauduleuse les produits destinés au marché national dans les pays voisins pour augmenter leurs marges de profit. Quelques jours après, la même ARSAT fait une sortie médiatique pour démentir qu’il y a pénurie de gasoil dans les villes tchadiennes.

Aujourd’hui encore, la rédaction a tenté d’interroger le directeur de l’ARSAT par rapport à la sortie du président du patronat. Le service de communication n’a pas donné une suite à nos tentatives.

Kouladoum Mireille Modestine

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse