lundi 4 juillet 2022

Université de N’Djamena : Ali Waïdou promet d’augmenter le budget

Mai 09, 2022

Les lampions sont éteints sur les festivités marquant la commémoration des 50 ans d’existence de l’université de N’Djamena. Pendant 6 jours l’université a vécu au rythme de la fête, mais aussi des conférences-débats animées par les éminents chercheurs. C’est aussi l’occasion pour les hautes autorités de tutelle de promettre la reconstruction de l’université de Toukra et d’augmenter du budget de fonctionnement de l’université. Reportage.

Le ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, Ali Waïdou a promis d’augmenter le budget de fonctionnement de l’université de N’Djamena. Il affirme que le gouvernement s’évertuera pour relever les principaux défis auxquels les étudiants sont confrontés. « Nous avons bien relevé l’impérieuse nécessité de revoir en hausse le budget de fonctionnement de l’université de N’Djamena pour vous permettre de faire face aux dépenses de fonctionnement », dit-il. Il promet aussi de faire aboutir le projet du statut autonome des enseignants chercheurs et de reprendre les travaux de construction des sites universitaires de Toukra. Pour le ministre, 50 ans pour une institution d’enseignement supérieur comme l’université, est une occasion d’afficher ses grandes ambitions au profit de la jeunesse tchadienne. Selon lui, cet important évènement a été un moment de brassage culturel. Dr Ali Waïdou rappelle que pendant 50 ans l’université de N’Djamena a parcouru de chemins et le gouvernement est fier et reconnaissant pour celles et ceux qui ont contribué par le passé ou qui œuvrent aujourd’hui par leur engagement à l’atteinte des objectifs assignés à cette institution d’enseignement. Il exprime sa gratitude à tous les responsables (recteurs) qui se sont succédé à la tête des différentes facultés. En s’adressant aux étudiants, le ministre de l’enseignant supérieur, de la Recherche scientifique et de l’innovation conseille ceux-ci de privilégier d’abord le dialogue avec leurs enseignants et leurs responsables et de reprendre le chemin de la faculté. Dr Ali Waïdou ajoute que leur réussite est celle de la nation tchadienne et soutient que le gouvernement étudie les voies et moyens pour améliorer leurs conditions de vie.

Pour le président de l’université de N’Djamena, Pr Mahamat Saleh Daoussa Haggar, en un demi-siècle d’existence, l’université de N’Djamena a contribué au développement socio-économique et culturel de la sous-région et du Tchad. Malgré les efforts fournis par les uns et les autres, dit-il, il reste beaucoup à faire et invite tous les acteurs au travail bien fait pour relever le défi de la recherche scientifique au Tchad. Le Pr promet à ses collègues enseignants-chercheurs, aux étudiants et aux personnels administratifs le financement et l’organisation annuelle d’un colloque international et pluridisciplinaire à l’issue duquel des actes seront publiés par discipline. Il promet également la subvention de la confection des toges universitaires pour tous les enseignants chercheurs inscrits au CAMES. Aux étudiants, le président de l’université de N’Djamena promet d’organiser un tournoi de football et toutes les autres disciplines sportives à la fin de chaque semestre pour permettre un brassage entre les étudiants. Le Pr Haggar a l’intention de créer une fanfare universitaire pour l’animation de toutes les cérémonies officielles de l’université de N’Djamena.

Plusieurs attestations de reconnaissance ont été données à certains enseignants chercheurs et aux anciens recteurs de l’université de N’Djamena sous l’ovation des étudiants qui ont rempli l’amphithéâtre pour la cérémonie.

Jules Doukoundjé

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse