Print this page

L’ONAT fête ses 10 ans

Mai 06, 2022

L’Ordre National des Architectes du Tchad (ONAT) célèbre son dixième anniversaire ce vendredi 06 mai à l’hôtel  Radisson Blu. La célébration  de cet anniversaire est couplée avec le congrès ordinaire de l’ONAT. Le congrès est placé sous le thème « bilan et perspectives de l’ONAT ». C’est le secrétaire général du ministère de l’Aménagement des affaires foncières, du Développement de l’habitat et de l’Urbanisme qui a officié la cérémonie. Les travaux du congrès se déroulent  du 06 au 8 mai 2022. Reportage.

La célébration du dixième anniversaire a vu la présence  des  différents présidents des ordres nationaux des architectes venus du Cameroun, de la Centrafrique, de la RDC et le secrétaire général de la fédération des architectes de l’Afrique francophone. Dans son mot de bienvenue, le secrétaire général de la Mairie de N’Djamena représentant le maire Kissimi Mahamat Adam indique que la capitale  tchadienne a véritablement amorcé son développement plus que jamais. Il ajoute que la ville de Ndjamena est secouée par une urbanisation galopante et a besoin des architectes pour l’accompagner  dans ses ambitions. « Les phénomènes naturels conduisent nos citoyens de quartiers périphériques à vivre dans des conditions précaires subissant ainsi tous les aléas des intempéries. Au vu de ce constat et comme il est prévu en marge de vos travaux une visite sur le terrain, je demanderais à l’ordre national des architectes du Tchad de se pencher sur l’aspect en menant des études sur le logement décent pour tous dans notre ville », a-t-il souligné.

La présidente de l’ONAT Hayatt Abderahim Ndiaye déclare pour sa part que l’architecture est un métier noble  et humaniste. Son rôle dans le développement  économique et social du pays est chose avérée aujourd’hui. « La transition politique en cours dans notre pays permet une refondation pour la nation tchadienne. C’est donc l’occasion de rassembler toutes les forces  vives pour construire le Tchad de demain. Dans cette partition, l’architecte en tant qu’ acteur de changement doit jouer pleinement sont rôle », a-t-elle précisée. Elle rappelle l’objectif de L’ONAT et reconnaît que le travail de la profession de l’architecte au Tchad est un vaste chantier. C’est l’occasion pour la présidente de l’ONAT de donner le chiffre des membres inscrits au tableau à la création de l’Ordre qui étaient de 29 a atteint 90 membres avec une grande proportion de la gent féminine.  

En lançant officiellement le congrès, le secrétaire général du ministère de l’Aménagement des Affaires foncières, du Développement de l’habitat et de l’urbanisme Alaina Yacoub Possey souligne pour sa part que   la problématique relative à l’urbanisation et aux établissements en  général a eu beaucoup d’importance les 30 dernières années au Tchad. « L’architecture telle que tirée des civilisations grecques continue à évoluer parce que le monde fait face aujourd’hui à des enjeux qui sont nouveaux et de plus en plus complexes. Il ne s’agit pas seulement de faire la conception des ouvrages qu’on voit dans la plupart de nos villes. Faire de la politique de l’habitat avec des matériaux conventionnels ne permettra pas d’atteindre les objectifs qui sont fixés par les hautes autorités de la République », a-t-il conclut.

Haoua Adoum Ibeth