jeudi 19 mai 2022

↵ Moundou : Laoukein Medard désigné Maire, son chargé des finances explique

Avr 24, 2022

Le Président du Parti Convention tchadienne pour la paix et le développement (CTPD), Laoukein Kourayo a été désigné par consensus maire de la commune de Moundou, capitale de la province du Logone Occidental. C’est au terme d’une session extraordinaire sur le thème « Paix et réconciliation à la commune de Moundou » qu’il a été désigné en présence du gouverneur de la Province du Logone Occidental. Reportage.

L’opposant Laoukein Kourayo reprend la gestion de la commune de Moundou après 4 ans d’absence. Le président du CTPD était expulsé et envoyé en prison pour une malversation financière. Mais il a toujours clamé son innocence. Au terme d’une session extraordinaire organisée le 22 avril à Moundou sur le thème « paix et réconciliation à la commune de Moundou », que l’ancien maire a été désigné par consensus. Le retour de l’homme politique est le fruit d’un besoin exprimé par les populations du Logone occidental au président du conseil militaire de la transition (PCMT), en visite à Moundou le mois dernier. Les ressortissants de la province du Logone occidental avaient demandé au PCMT d’intervenir pour résoudre le conflit qui oppose les conseillers de cette commune. Le gouverneur de la province, Bachar Ali Souleymane, chargé de conduire des négociations a multiplié des rencontres avec toutes les forces vives de la commune pour trouver un consensus devant permettre de mettre en place une nouvelle exécutive. Il a réconcilié tous les conseillers municipaux et a réhabilité ceux qui étaient suspendus.

Pour le chargé des affaires financières communales du Parti CTPD, Bélemdara Miskine, après 6 mois en prison, le président Laoukein et maire de la commune de Moundou a été arrêté de façon arbitraire et après enquête, il a été innocenté. Il souligne que le retour de l’ancien maire est le fruit d’une tractation dans le but de rétablir le maire dans ses droits, mais aussi ce retour exprime la main tendue et le pardon entre les ressortissants de province pour construire ensemble leur commune. Le chargé des affaires financières estime que la ville de Moundou, après 4 ans d’absence de Laoukein Kourayo, a beaucoup souffert. Pour lui, cette réconciliation est bien tombée. Elle permettra de relancer l’économie de Moundou.

Au sujet de la visite du PCMT à Moundou, Bélemdara Miskine précise que cette visite est inscrite dans la logique de la recherche du dialogue national inclusif (DNI). Selon lui le PCMT est accueilli en tant que président de la transition et non un président appartenant à un parti politique. Il explique que M. Laoukein est clair, son parti va participer au prochain dialogue, mais à une seule condition. Il faut un dialogue franc et inclusif, en vue de redéfinir un Tchad nouveau, sans cela, il claquera la porte. Concernant le soutien de son parti au PCMT, il précise qu’on est en période de transition et la préoccupation majeure de son parti, c’est l’organisation d’un dialogue réussi et accepté par tous les Tchadiens. Pour le moment, dit-il, la CTPD continue son chemin qui est celui de libérer les Tchadiens du joug de la misère et n’entend pas tendre la main aux autorités de la transition. « Nous sommes pour le dialogue et nous participerons au dialogue pour trouver une solution pour sortir définitivement notre pays du spiral des guerres répétitives et de la misère », ajoute M. Miskine.   

La cérémonie de réinstallation de Laoukein Kourayo à la tête de la commune de Moundou aura lieu le lundi prochain.

Jules Doukoundjé

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse