jeudi 19 mai 2022

Éducation : CIST installe le bureau du SEVACT

Avr 15, 2022

La centrale syndicale dénommée confédération internationale des syndicats du Tchad (CIST) vient d’installer le syndicat des enseignants vacataires et contractuels du Tchad (SEVACT). C’est au cours d’une cérémonie ce vendredi, 15 avril 2022 au siège du syndicat des Enseignants du Tchad (SET) À N’Djamena. Reportage.

Le bureau du syndicat des enseignants vacataires et contractuels du Tchad SEVACT composé de 16 membres a été installé ce matin par le Secrétaire Général (SG) du CIST Mahamat Nasradine Moussa. Selon le SG du SEVACT M. Ngambaye Julien, leur organisation est une personne morale qui a pour mission la défendre les intérêts moraux et matériels de tous les enseignants vacataires et contractuels. Le but, dit-il, est d’améliorer leurs conditions de travail tout en respectant les textes nationaux et internationaux ratifiés par le Tchad. Il motive la mise en place du SEVACT par leurs conditions de travail dégradantes, les contrats de travail ne respectant pas le Code de travail et le mépris de leurs droits. Le SEVACT a été créé par un congrès constitutif du, 24 février 2022 tenu à N’Djamena, rappelle son SG.

M. Ngambaye Julie dit aux dirigeants des écoles privées que le SEVACT va jouer un rôle d’apaisement du climat social afin d’éviter les différends entre employeurs et employés. Le jeune syndicaliste appelle aussi le patronat au respect du Code de travail. Le SEVACT demande au gouvernement la reconnaissance et la motivation de leurs efforts consentis dans les établissements d’enseignement publics et privés. Le SG demande le ministère de la Fonction publique, l’inspection du travail et le tribunal de travail et de la sécurité sociale de contrôler et de veiller au respect des lois et du Code de travail. Ces institutions, dit-il, doivent jouer pleinement leur rôle avec impartialité afin d’améliorer les conditions de travail des vacataires et contractuels. « Plus d’injustice et de marginalisation et le mépris de nos droits à la justice. Nous faisons partie de ceux qui contribuent à l’amélioration du système éducatif dans notre pays », lance-t-il. M. Ngambaye Julie appelle à la solidarité de tous les enseignants vacataires et contractuels pour l’atteinte de leurs objectifs.

Le SG du CIST Mahamat Nasradine Moussa exprime sa satisfaction de voir la famille syndicale qui s’agrandit. « C’est une décision sage et louable. Vous ne défendrez valablement vos droits que si vous êtes regroupés dans une organisation syndicale dynamique. Soyez courageux et déterminés pour défendre vos intérêts moraux et matériels pour assurer votre survie. Vous avez tout donné, mais vous allez continuer à donner aussi longtemps que plaise à Dieu » a déclaré M. Nasradine. La CIST soutient-il, va faire siennes toutes les revendications du SEVACT car, ils sont désormais membres actifs.

M. Mahamat Nasradine assure qu’il ne va pas hésiter un seul instant à mobiliser toute la base pour la recherche de solution des problèmes qui touchent les intérêts du SEVACT. « Le syndicat n’est pas l’ennemi de l’entreprise. Il joue un rôle de régulateur et de conseiller auprès des dirigeants pour un meilleur rendement au bénéfice de tous », dit-il.

Selon Mme Djorbaye Mounoubaï Chantal, Directrice général de l’enseignement et de la formation, les enseignants sont le vecteur de développement quel que soit leur statut. « Il est important que les vacataires et les contractuels s’établissent en corporation. Cela peut leur permettre d’établir une base de meilleure collaboration avec les services centraux et déconcentrés de l’Éducation nationale », dit-elle. Mme Djorbaye affirme que le syndicat est un cadre de réflexion et d’actions. À son avis, un tel cadre va permettra aux enseignants vacataires et contractuels d’être autonomisés, valorisés et efficaces dans leurs prestations. C’est un socle d’accompagnement pédagogique pour un enseignement de qualité et du bien-être de l’école tchadienne, a-t-elle conclu.

Moyalbaye Nadjasna

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse