jeudi 19 mai 2022

Lutte contre la covid19 : les autorités toujours vigilantes

Avr 14, 2022

Les autorités publiques continuent à lutter contre la covid19. Le ministère de la Santé publique et de la Solidarité nationales reste toujours vigilant et continue d’organiser les campagnes de vaccination de masse pour protéger la population contre cette pandémie. Pour évaluer l’évolution de cette campagne de vaccination, le ministre a rencontré les techniciens de son département et les partenaires pour faire le point. Reportage.

Le ministre de la Santé publique et de la Solidarité nationale Dr Abdelmadjid Abderahim a organisé ce mercredi matin à N’Djamena une réunion virtuelle pour faire le point sur la campagne de vaccination de masse contre la covid19. Plusieurs responsables du ministère dont l’équipe du programme élargi de vaccination, les délégués sanitaires provinciaux et les partenaires étaient présents. Cette rencontre était l’occasion de faire le bilan de la campagne de la vaccination contre la pandémie de la covid19 qui avait lieu du 24 mars au 2 avril dernier dans les 10 provinces du sud du pays.

Le ministre de la Santé publique se réjouit de la réussite de cette campagne. Dr Abdelmadjid a recommandé de rendre disponible et à temps réel des ressources financières, humaines et d’établir une bonne planification et détaillée pour déployer les ressources afin d’éviter le retard. Il a remercié les partenaires pour leurs soutiens dans cette campagne. Le ministre a également demandé à la coordination de tenir compte des leçons apprises pour corriger les insuffisances. Il a aussi exhorté les délégués sanitaires provinciaux de respecter le délai d’envoi des documents nécessaires liés à l’organisation des activités.

Pour le coordonnateur national du programme élargi de vaccination (PEV), Dr Abderaman Addi, cette campagne a permis un million 884.795 pour la première dose, 1688 à la deuxième dose et 10.725 personnels de la santé. Selon lui, pour cette campagne, la couverture vaccinale dans le bloc 1 est de 60,7 pour cent par rapport à la cible estimée à 32 pour cent de la population des 10 provinces.

Le représentant de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) au Tchad, Dr Jean Bosco a encouragé l’équipe de la coordination à tenir le cap pour vacciner encore un plus grand nombre de la population. « Pour atteindre la cible, la vaccination de masse est indispensable », dit-il. Le représentant de l’OMS au Tchad a aussi loué les efforts fournis par la coordination et l’ensemble des équipes pour la réussite de cette campagne de lutte contre la covid19 qui endeuille les familles et qui paralyse l’économie nationale.

Selon la banque africaine de développement, la pandémie de la covid19 a considérablement perturbé la reprise de l’économie tchadienne qui s’était amorcée en 2018. Elle a aussi eu un impact négatif sur le revenu des ménages, l’éducation des enfants et a aussi contribué à augmenter la pauvreté.

Jules Doukoundjé

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse