jeudi 19 mai 2022

ONAPE : journée d’information sur le chèque service

Avr 07, 2022

L’Office national de la promotion de l’Emploi (ONAPE) en collaboration avec l’association Bet Al-Nadjah ont organisé une journée d’information sur le chèque service hier 6 avril 2022. L’objectif de cette journée est de permettre aux techniciens de l’ONAPE de s’approprier ce dispositif. Reportage.

Dans sa politique d’emploi des jeunes, l’Office national de la promotion de l’Emploi (ONAPE) améliore ses services. Il entend intégrer le dispositif chèque service dans sa politique de l’emploi. Cet échange d’information, selon la représentante du Directeur général (DG) de l’ONAPE mme Konguila Mackaye, va leur permettre de s’approprier les dispositifs chèque service. Aussi précise-t-elle, de voir dans quelle mesure l’ONAPE et Bet Al-Nadjah peuvent collaborer pour atteindre les objectifs fixés. L’objectif, dit-elle, c’est de permettre aux techniciens de l’ONAPE de s’imprégner du dispositif.

Pour Youssouf Rahman Amane, DG de l’association Bet Al-Nadjah, c’est un atelier de processus d’appropriation de dispositif chèque service Tchad. Le partenariat entre l’ONAPE et l’association Bet Al-Nadjah, dit-il, date de longtemps. L’ONAPE est membre fondateur de l’association Bet Al-Nadjah, a dit le DG. Il présente le dispositif chèque service comme un mécanisme de subventionnement total ou partiel aux prestations dont ont besoin les entrepreneurs. Selon lui, les entrepreneurs sans formation, sans accompagnement technique des bureaux d’études et des agences de communication ne peuvent aller nulle part. Il ajoute que ces prestations de services coûtent très cher pour les jeunes entrepreneurs qui se lancent. « Le but de chèque service est de permettre à ce que mêmes ceux qui n’ont pas de moyens accèdent à cette prestation. Le porteur du projet n’aura qu’à payer un ticket modérateur à l’opérateur », déclare le DG. A son avis, dans la configuration de ce mécanisme, plusieurs acteurs interviennent. Il cite les agences de distribution, les prestataires agrées et les partenaires financiers (banques) d’où tout doit transiter.

M. Youssouf Rahman Amane révèle que l’ONAPE est reconnue comme une agence de distribution. « Les agences de distribution sont plus ou moins le cœur du mécanisme de chèque service. Toutes les informations s’obtiennent à cette échelle : payer son ticket modérateur, choisir son prestataire de service, etc. », clarifie le DG. Il explique qu’ils ont été sollicités par l’ONAPE pour s’entretenir avec leurs techniciens sur les contours du dispositif chèque service. Selon le DG de Bet Al-Nadjah, le dispositif chèque service n’est pas leur propriété, mais il appartient à tout l’écosystème entrepreneurial au Tchad. « Le chèque service n’est pas censé être seulement à N’Djamena. En fonction des réalités sur le terrain, le chèque service à travers les structures de ramification des agences de distribution agréées, seront dans tout le Tchad. Cela permet d’aller vite et bien en province », affirme le technicien. D’après lui, les prestataires de chèque de service sont des cabinets, des bureaux d’études, les incubateurs, les structures d’accompagnement des entrepreneurs.

Le DG de l’association Bet Al-Nadjah dévoile qu’actuellement au Tchad, c’est dix-neuf (19) prestataires de services qui sont agréés. Il est important, souligne-t-il, que les acteurs fédèrent leurs opérations pour que le dispositif chèque service puisse perdurer.

Moyalbaye Nadjasna

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse