jeudi 19 mai 2022

ONAT et l’Ambassade de France lance un projet architectural

Mar 30, 2022

L’Ambassade de France au Tchad et l’Ordre National des Architectes Tchadiens ONAT lance le projet workshop architectural. Ce projet consiste à laisser s’exprimer sans contrainte les architectes tchadiens au sein d’un espace, propriété de l’Ambassade de France. La cérémonie de lancement a eu lieu ce mercredi 30 mars lors d’un point de presse au campus France sis au quartier Étoile. Reportage. 

 N’Djamena la Capitale tchadienne, est une ville en pleine croissance démographique. Ses deux millions d’habitants sont repartis sur une surface urbanisée de plus de sept mille hectares. Malgré une politique du logement volontariste depuis deux décennies, le déficit en logements sociaux y est estimé à plus de 700.000 unités. Comparé aux autres pays sahéliens, tels que le Mali, le Burkina Faso ou le Niger, le Tchad a mené très peu d’actions pour la sauvegarde, la valorisation et la modernisation de son architecture traditionnelle. C’est dans ce contexte que l’Ordre National des Architectes du Tchad ONAT et l’Ambassade de France ont décidé d’initier ce projet de workshop architectural. Ceci pour donner aux architectes tchadiens, l’opportunité d’expérimenter des solutions, de confronter leurs idées et d’exprimer pleinement leur art sur un site qui leur sera dédié pour ce travail.

L’ambassadeur de la France au Tchad Bertrand Cochery affirme que le point de presse marque le lancement du partenariat entre l’ONAT et l’ambassade de France. Aussi, il annonce le début des travaux expérimentaux sur le site mis à disposition par l’Ambassade de France. L’occasion pour lui de faire part de l’appui de son Ambassade à ce projet. « Mise à part la disposition du lieu, l’Ambassade de France attribue une subvention directe à l’ONAT de 44 millions de francs CFA et financera la venue d’experts et homologues architectes d’Afrique centrale et d’Afrique de l’Ouest », a-t-il précisé. Il ajoute que les résultats de ces premiers travaux seront présentés en mai prochain à l’occasion du congrès marquant le 10e anniversaire de l’ONAT.

La présidente de l’Ordre National des Architectes du Tchad Hayatte Abderahim Ndiaye indique que le logement constitue le 2e besoin après la nourriture sur lequel les familles consacrent leurs budgets mensuels. Aussi, plus de 53% des ménages tchadiens vivent en location dit-elle. « L’essor démographique ces dernières années est un phénomène qui bouleverse nos économies et crée des tensions sociopolitiques. La transition en cours dans notre pays nous donne l’opportunité de repenser nos modèles de développement social économique et environnemental », remarque-t-elle. Elle a également abordé la question de cherté de matériaux de construction au Tchad. Pour madame Hayatte, considérant l’extrême faiblesse des revenus de la majorité des populations tchadiennes, il devient évident que le salut de ces ménages ne vienne pas d’une architecture conventionnelle, mais plutôt d’une architecture alternative.

Après ces interventions a suivi la signature de la convention de partenariat entre l’ONAT et l’Ambassade de France et la remise des clés du campus France à la présidente de l’ONAT. Une visite du campus France a été la première étape de l’exécution du projet pour sa rénovation. Tout au long de ce partenariat, les professionnels de la construction, les étudiants, les passionnés d’architecture ainsi que tous ceux qui s’intéressent à l’Habitat pourront se retrouver tous les deux semaines, pour débattre lors de rendez-vous dénommé samedi d’architecture.

Ousmane Bello Daoudou

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse