dimanche 22 mai 2022

Marche PSF : Dillo accuse, « le président du CMT a payé la dia du colonel Nassaradine à hauteur de 120.000.000 millions »

Mar 26, 2022

Le Parti Socialiste sans Frontière de l’opposant Yaya Dillo Djérou Betchi a organisé une marche pacifique ce 26 mars. L’itinéraire allait du rond-point Dembé à la bourse du travail. Le PSF proteste contre la prolongation potentielle de la période de transition. Dans son discours, le président du PSF a abordé plusieurs sujets relatifs à la vie sociale et politique. Reportage.

Arrivés au point de chute de la marche, les militants du parti socialiste sans frontière PSF attendent le discours de leur président. Bien avant que le président du PSF ne se prononce, la parole est accordée aux victimes de la monnaie électronique, le Bitcoin. L’entreprise qui exerce dans ce secteur a escroqué des Tchadiens avant de s’évaporer dans la nature. Pour les victimes, le Bitcoin est implanté à N’Djamena avec la complicité des autorités tchadiennes pour arnaquer les paisibles citoyens. « Les autorités tchadiennes ont délivré des papiers administratifs fiables à cette entreprise qui a commencé ses activités le 13 décembre 2021. Un mois plus tard, elle disparaît avec presque 2 milliards de francs CFA. Bitcoin a fait 3.000 victimes, 9 morts et 3 victimes devenues folles », précise une des victimes de Bitcoin. Pour lui, une plainte a été déposée, mais personne ne les a programmés pour le procès. Les victimes comptent désormais marcher avec le PSF le  parti de l’espoir.

Prenant la parole à son tour, Yaya Dillo dit merci à ses militants qui acceptent de porter les valeurs du PSF dans leur cœur afin de relever le défi de l’heure. Il avance quelques raisons qui poussent son parti à organiser cette marche. Selon lui, les 12 mois du CMT sont un échec dans la gestion des affaires publiques. Une gestion qu’il qualifie d’enfantine avec des faux décrets et des nominations fantaisistes et sans qualification.

Le président du PSF évoque aussi le problème du chômage des jeunes. « L’accentuation du niveau de chômage est presque à 80%. Le Conseil Militaire de Transition (CMT) est en carence d’imagination de politique publique pour booster l’emploi. La pauvreté s’accentue, le prix de denrées alimentaires augmente, la sécheresse se fait ressentir, mais le gouvernement reste insensible à ces conditions difficiles que vivent les pauvres ménages », indique-t-il. Il ajoute que pendant que les Tchadiens meurent de faim, le CMT fait des projets faramineux. Quelle est la motivation réelle de cette junte qui annonce des projets à plusieurs milliards ? s’interroge-t-il. Au sujet de l’appareil judiciaire, Yaya Dillo affirme que le pays vit dans une injustice indescriptible ajoutée à la haute corruption. En aucun moment, les coupables des crimes ne sont traduits devant la justice.  Parce que les autorités veulent protéger quelque part ceux qui commettent les crimes, a-t-il affirmé. Il a fait une révélation à propos de l’assassinat du colonel Nousradine. « C’est le président du CMT en personne qui a payé la dia à hauteur de 120.000.000 millions de FCFA. Cette somme est répartie comme suit 20.000.000 pour la dia, 70.000.000 pour acheter la maison qui a fait l’objet de litige jusqu’à occasionner la mort du colonel et les 30.000.000 pour les parents qui réclament la justice. C’est ça l’achat de conscience», poursuit-il.

Il a fini son allocution sur le pré-dialogue de Doha en demandant à ses compatriotes  de ne pas se faire tromper. Parce que ce pré-dialogue est une mise en scène du CMT et rien de sérieux ne sortira de Doha.

Kouladoum Mireille Modestine

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse